dimanche, juin 26, 2022

Stefan Bennett : « J’espérais mieux mais j’ai joué ma chance à fond » – Actualité

A Lire Absolument

Stefan Bennett s’est montré solide, ce samedi, à l’occasion de la troisième et dernière étape du Tour de l’Ain (2.1). Le coureur de l’équipe de France a terminé dans le groupe qui s’est joué la septième place de l’étape (voir classement). Mais l’habituel sociétaire du Team Pro Immo Nicolas Roux attendait mieux, malgré tout. “C’est dommage… J’étais dans la mauvaise roue quand le groupe de six est parti. J’étais derrière Rudy (Molard) et je ne pensais pas qu’il allait s’écarter comme ça… En quelque sorte, ça a fait la cassure. Je pense que j’aurais pu suivre. En tout cas, j’aurais aimé essayer”, résumait-il à chaud pour DirectVelo.

Difficile de ne pas ressasser, à chaud, pour le coureur de 29 ans, lequel rêvait de marquer les esprits par un (très) gros coup face aux pros. “J’étais quand même à fond quand c’est sorti, mais je pense qu’on l’était tous. Une fois dans le contre, chacun avait ses intérêts pour le général avec des mecs devant. Je me suis donc retrouvé un peu tout seul, au final… Je n’étais pas dans une situation idéale, c’est dommage encore une fois… J’avais les jambes pour faire un beau truc”.

Forcément, Stefan Bennett se demande si sa performance du week-end – 27e du classement général final – peut suffire pour convaincre une équipe de lui donner sa chance l’an prochain. “En montagne et dans les courses dures comme ça, je sais que j’ai ma place mais ça ne suffit pas. J’espérais mieux mais j’ai joué ma chance à fond”. Et il n’oublie pas de faire un appel du pied aux structures pros en louant ses qualités de potentiel équipier. “C’est sûr que si j’ai d’autres occasions chez les pros, je pense que je peux faire des trucs pas mal même dans un collectif. Je peux beaucoup aider. Là, sur ce Tour de l’Ain, j’étais un peu tout seul donc je ne pouvais rien faire mais je pense que dans un collectif, je peux vraiment servir à quelque chose chez les pros”.

Dernières Nouvelles

Le tennis peut-il se passer de Roger Federer ?

Roger est entré chez le Top 50 le 12 juin 2000 et a quitté ce groupe aujourd'hui après plus de deux décennies Continue reading...

More Articles Like This