lundi, octobre 3, 2022

Vito Braet : « La ligne ne devait pas être plus loin » – Actualité

A Lire Absolument

Thibau Nys n’est pas imbattable au sprint sur ce Tour du Brabant Flamand. Vito Braet est parvenu à le devancer de justesse, ce samedi, à l’arrivée de la quatrième étape du Tour du Brabant Flamand à Leefdaal (voir classements). « La ligne ne devait pas être plus loin », avoue-t-il à DirectVelo.  Avant l’emballage, une échappée de trois coureurs, Pim Ronhaar (Baloise Trek Lions), David Van der Poel (Alpecin-Fenix) et Daan Soete (Group Hens-Maes Containers), a animé cette étape, obligeant l’équipe Acrog-Tormans, du leader au classement général Tomas Kopecky, à contrôler l’écart et à assumer seule la poursuite. Le regroupement a eu lieu dans le dernier des sept tours de 22,6 kilomètres. « Acrog-Tormans a fait du bon travail. De notre côté, nous n’avions rien à faire. Liam Slock a tenté de faire le bond pour le classement des monts, mais ça n’a pas marché. Nous avons perdu Jente Boons sur chute. Pour le reste, nous sommes restés en retrait. Nous avons souvent été dans la situation inverse à assumer la poursuite. Ça change pour une fois. » 

Malgré plusieurs tentatives dans les derniers kilomètres, un nouveau sprint était inévitable sur ce Tour du Brabant Flamand. Vito Braet a fait ce qu’il a pu pour se placer. « Il y avait des pavés à trois kilomètres de l’arrivée. Je suis en 10e position à ce moment-là. Ensuite, j’arrive à prendre le train de Stageco. Je n’aurais pas su prendre une autre roue, c’était un peu le chaos dans le peloton. J’arrive à trouver une ouverture pour lancer mon sprint. Je tiens jusqu’à la ligne, mais les gars derrière arrivaient avec plus de vitesse. Heureusement que la ligne était tracée à cet endroit et pas dix mètres plus loin. » 

COMPLIQUE POUR LE GENERAL SANS BONIFICATIONS

Sa victoire  confirme sa troisième place du contre-la-montre de la veille. « J’ai fait un bon chrono, mes virages ont été bons. J’ai eu des routes humides, ce qui m’a fait perdre des secondes sur la fin. Toutefois, la remarque vaut aussi pour Tomas Kopecky et ça ne l’a pas empêché de gagner, le plus fort s’est imposé. » En l’absence de bonifications sur ce Tour du Brabant Flamand, le Champion de Flandre Occidentale du contre-la-montre reste à sept secondes du leader au classement général, Tomas Kopecky. « C’est dommage, mais le règlement est ainsi fait. Demain, nous allons essayer d’élaborer une tactique pour remporter le général. Sans les bonifications, c’est compliqué d’autant que l’équipe Acrog-Tormans est très forte et qu’à Rillaar, je n’ai jamais vu autre chose qu’un sprint. » 

En tout cas, grâce à ce succès, le coureur de 20 ans montre sa bonne forme, après sa 2e place lors de la troisième étape à l’Etoile d’Or (2.Ncup). « J’en suis à deux victoires et sept podiums. J’ai passé un cap. Je pense être prêt pour le niveau supérieur. Devenir professionnel n’est pas une obligation cette saison, mais si une opportunité se présente, je n’hésiterai pas. » Après ce Tour du Brabant Flamand, Vito Braet sera présent entre autres au Tour de Bretagne (20-26 septembre), au Tour de Lombardie (3 octobre) et à Paris-Tours (10 octobre).

Dernières Nouvelles

More Articles Like This