dimanche, juin 26, 2022

Brésil-Mexique et Espagne-Japon dans le dernier carré

A Lire Absolument

L’actuel meilleur buteur de la compétition Richarlison (5 buts) est resté muet avec la Seleçao olympique face à l’Égypte, mais il a offert une passe décisive à l’attaquant du Hertha Berlin, Cunha, auteur du seul but de la rencontre (1-0, 37e).

C’est désormais le Mexique qui attend mardi l’équipe de Dani Alves (38 ans). Les Mexicains, champions olympiques en 2012, ont largement battu 6-3 la Corée du Sud, médaillée de bronze à Londres.

Comme souvent depuis le début du tournoi, les coéquipiers de Guillermo Ochoa ont fait trembler les filets, avec cette fois six buts signés Henry Martin (12e, 54e), Luis Romo (30e), Sebastian Cordova (39e sp, 63e) et Eduardo Aguirre (84e) contre un doublé sud-coréen de Lee Kang-in (20e, 51e) et un but du Bordelais Hwang Ui-jo (90+1).

Pour se hisser en demie, l’Espagne a dû en passer par une prolongation face à la Côte d’Ivoire (5-2 a.p).

La sélection espagnole, avec six joueurs ayant disputé le dernier Euro, a longtemps été accrochée par des Ivoiriens qui avaient déjà tenu en échec le Brésil et l’Allemagne lors de la phase de poules.

Le défenseur de Manchester United Eric Bailly a ouvert le score pour les Ivoiriens (1-0, 10e). Dani Olmo a profité d’une erreur défensive et d’un poteau rentrant pour égaliser (1-1, 30e).

Les Éléphants ont cru assurer leur place en demies grâce au but de leur capitaine Max-Alain Gradel dans le temps additionnel (2-1, 90+1), mais l’entrant Rafa Mir a arraché l’égalisation dans la foulée après un cafouillage de la défense ivoirienne (2-2, 90+3).

Face à des Ivoiriens un peu démobilisés, les Espagnols ont ensuite déroulé en prolongation grâce à un penalty de Mikel Oyarzabal (3-2, 98e), puis deux nouveaux buts de Mir (4-2, 117e; 5-2, 120e).

Les Espagnols retrouveront en demie les Japonais, poussés aux tirs au but par une valeureuse équipe néo-zélandaise (0-0, 4 tab à 2).

Les Nippons continuent leur beau parcours à domicile après avoir terminé en tête de leur groupe avec trois victoires, dont la dernière 4-0 face à la France.

Dernières Nouvelles

Basket – Betclic Élite – T.J. Parker (entraîneur pendant l’Asvel avant le match 5 contre Monaco) : « On a su se relever »

étrave le match 5, épilogue de la finale entre l'Asvel et Monaco, T.J. Parker a loué la résilience de son groupe, revenu deux fois à coteau de la Roca Team en finale pour regagner l'Astroballe à égalité.

More Articles Like This