jeudi, juin 30, 2022

Georg Steinhauser dans la cour des grands – Actualité

A Lire Absolument

Georg Steinhauser n’a pas de complexes. Récent vainqueur de la troisième et dernière étape du Tour du Val d’Aoste (2.2U), l’Allemand est arrivé sur le Tour de l’Ain (2.1) avec l’ambition de se faire voir face à certaines formations du WorldTour. Ce vendredi, l’habituel coureur de l’équipe autrichienne Tirol KTM s’est montré particulièrement en jambes en étant capable de prendre le bon coup dans la dernière difficulté de l’étape, le Col de Portes. “Je n’ai jamais pensé que j’aurais été capable de sprinter pour la victoire d’étape ici. En fait, c’était la première fois tout court que j’étais en situation de sprinter pour une victoire à ce niveau. C’était une expérience toute nouvelle pour moi, différente de tout ce que j’ai vécu jusque-là. Bien sûr, j’ai encore beaucoup de choses à améliorer pour conclure une étape comme celle-ci d’une meilleure façon à terme, mais je suis très heureux de la façon dont j’ai couru”, se félicite auprès de DirectVelo celui qui se retrouve meilleur jeune de l’épreuve après cette deuxième des trois étapes du week-end (voir classements).

Ce bon résultat va, forcément, apporter beaucoup de confiance à un coureur qui se voit en mesure de rivaliser avec des athlètes de très haut niveau. “Oh oui ça donne confiance ! Il y a beaucoup d’équipes très fortes ici. On est la plus petite équipe sur le papier, avec l’équipe de France qui est dans la même configuration que nous. De toute façon, j’apprends beaucoup sur chaque course. Ici, c’est ma deuxième course avec un tel plateau, face aux WorldTeams, après le Tour des Alpes. C’est toujours sympa de voir de près comment les grands coureurs se comportent, à côté de nous. Il y avait beaucoup d’attaques, pratiquement tout au long de la journée. Alors je suis super content d’avoir pu prendre la bonne”.

Après une performance de ce niveau à Saint-Vulbas, la troisième étape ne sera sans doute que du bonus pour Georg Steinhauser. Mais maintenant qu’il a un maillot distinctif sur les épaules, le vainqueur de l’Ain Bugey Valromey Tour 2019 compte bien le défendre chèrement. “Il faudra voir ce qu’il nous reste dans les jambes mais on va tout donner. On a un bon groupe ici, une vraie bande de potes. J’ai le maillot blanc de meilleur jeune alors je vais tout donner pour le conserver jusqu’au bout”. D’autant que cette étape pourrait revêtir un autre enjeu pour lui. “Je ne sais pas encore si je serai sur le Tour de l’Avenir. Ce sera décidé après cette course, mais ma performance ici pourrait m’aider. Je l’espère !”.    

Dernières Nouvelles

More Articles Like This