mardi, juin 28, 2022

Anna Henderson : « Je n’ai rien eu à faire » – Actualité

A Lire Absolument

La première étape du Tour de Belle Isle-en-Terre-KBE Féminin a tourné au duel. Entre les formations DSM et Jumbo-Visma. Alors que Floortje Mackaij (Team DSM) et Anouska Koster (Jumbo Visma) ont ouvert la route durant de nombreux kilomètres, le groupe de poursuite navigue à plus d’une minute. Jusqu’à ce que Pfeiffer Georgi et Anna Henderson, des mêmes formations que leurs deux homologues, refusent cette décision. Une fois à quatre et en deux contre deux, les hostilités ont commencé. Mais finalement, les quatre concurrentes se sont expliquées au sprint. Pour la victoire finale de la Britannique au maillot jaune (voir classement). « C’est la première victoire professionnelle de ma vie ! », exulte-t-elle à l’arrivée à Pontrieux.

Pour triompher, elle a pu compter sur ses coéquipières, et notamment Anouska Koster qui a été intenable jusqu’aux derniers hectomètres. « Mon équipe était très forte aujourd’hui (jeudi). Je n’ai rien eu à faire de la journée. Ma coéquipière Anouska était avec moi dans l’échappée, donc j’ai pu m’économiser et rester dans les roues. Elle a attaqué, et je n’ai rien eu à faire jusqu’au sprint. Je n’aurais rien pu faire sans mon équipe ». Car la Néerlandaise n’a pas hésité à relancer la course sans cesse, avant de devoir se résoudre à laisser sa coéquipière jouer sa carte au sprint. « J’étais vraiment en confiance pour le sprint. Anouska était la plus forte dans les montées, donc on a vraiment joué. C’est la vraie définition du travail d’équipe. Je suis très fière de nous ».

Désormais leader de l’épreuve, Anna Henderson a du pain sur la planche ce vendredi, pour défendre sa position sur l’étape entre Saint-Connan et Ploumagoar, longue de 133,6 kilomètres. « On devra défendre le maillot de leader demain (vendredi). On est prêtes à se battre pour ça. Et les filles de Jumbo Visma sont très fortes. Je suis très motivée pour demain (vendredi). Ensemble on peut le faire », se motive-t-elle. Remporter l’épreuve serait une bonne revanche pour la coureuse de 22 ans, puisqu’elle avait terminé 2e il y a deux ans. « L’objectif était de faire mieux que ce que j’avais fait, et avec une équipe comme celle qu’on a, ça me paraît possible ». Anna Henderson et ses coéquipières de la Jumbo Visma sont prêtes à remporter la guerre face au Team DSM.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This