dimanche, juillet 3, 2022

F1 – Accrochage Hamilton – Verstappen : Red Bull et Mercedes convoqués jeudi

A Lire Absolument

Publié le 27 juillet 2021 à 19H26 – mis à jour le 28 juillet 2021 à 01H21

Aurélien CANOT

LA FIA a annoncé mardi qu’elle avait accédé à la requête en révision de Red Bull au sujet de la pénalité de dix secondes infligées à Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Grande Bretagne après son accrochage du premier tour avec Max Verstappen. L’instance a convoqué l’écurie autrichienne ainsi que Mercedes pour une audience officielle programmée jeudi prochain à la veille du Grand Prix de Hongrie.

Accrochage Lewis Hamilton – Max Verstappen, ou comment un dossier que l’on pensait définitivement clos pourrait donner lieu à un coup de théâtre. Alors que la FIA avait infligé une pénalité de dix secondes au Britannique, considéré comme responsable de l’incident du 17 juillet dernier survenu entre le septuple champion du monde et le jeune néerlandais dans le premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne sur le circuit de Silverstone, et semblait vouloir en rester là, n’en déplaise à l’actuel leader du classement général du Championnat du Monde, furieux contre la manœuvre de son rival, Hamilton, vainqueur de cette dixième manche de la saison, pourrait être sanctionné plus sévèrement qu’annoncé dans un premier temps et même se voir retirer sa victoire à Silverstone. Mardi, la FIA a en effet fait savoir qu’elle avait décidé d’accéder à la requête de révision déposée par Red Bull à propos précisément de cette simple pénalité de dix secondes infligée au Britannique.

La victoire à Silverstone retirée à Hamilton ?

Red Bull have lodged a « petition for review » with the FIA over Lewis Hamilton’s 10-second penalty at Silverstone#F1 https://t.co/Fpifot6eDA

— Formula 1 (@F1) July 27, 2021

Dans ce même communiqué, l’instance a précisé qu’elle avait convoqué les deux écuries concernées Red Bull et Mercedes pour une audience officielle qui se déroulerait le jeudi 29 juillet prochain à la veille du Grand Prix d’Hongrie. L’audience se déroulera en visio-conférence en personne de trois représentants de chaque écurie, a également indiqué la FIA, qui pourrait donc frapper plus fort que prévu. A sa sortie de l’hôpital, où il avait été admis davantage par précaution qu’autre chose, Verstappen n’avait pas caché qu’il attendait une autre sévérité de la part de la FIA étant donné « la manœuvre dangereuse » d’Hamilton, sanctionné de dix secondes à son passage au stand mais sans que cela ne l’empêche de l’emporter ensuite. Par ailleurs, la joie de son rival sur le podium alors qu’il se trouvait encore à l’hôpital pour examens n’avait pas plu du tout au Néerlandais, qui n’avait pas masqué sa colère là non plus. « Assister à ces célébrations alors que le pilote (adverse) est encore à l’hôpital relève d’un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons de l’avant. » La FIA va peut-être le faire pour Red Bull.

Dernières Nouvelles

Basket-Élite : Allan Dokossi parti pour rester à Fos PB

infiniment sous le joug d'être rayé de la carte du monde professionnel par la Dncg, la situation de l'Élan béarnais est très préoccupante. Et remet en cause les accords de transfert conclus avec maints de ses joueurs. C'est surtout le cas...

More Articles Like This