dimanche, juin 26, 2022

Football. Nice-Marseille, Marseille-Lyon, Metz-Lyon … Quand la Ligue 1 dérape

A Lire Absolument

Nice – Marseille

La 3e journée de Ligue 1 devait se terminer sur un alléchant OGC Nice Olympique de Marseille. Finalement, le match ne sera même pas allé à son terme car, à 15 minutes de la fin du match, alors qu’il s’apprête à tirer un corner, Dimitri Payet reçoit une bouteille dans le dos.

Lorsqu’une deuxième arrive, c’en est trop pour le Français qui décide de la renvoyer plein de rage dans la tribune Sud niçoise. S’en suit un envahissement de terrain et des agressions sur les joueurs marseillais. Le match est suspendu et la commission de discipline prononcera son verdict le mercredi 25 août.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Montpellier – Marseille

Deux semaines avant les incidents à Nice, les joueurs de l’Olympique de Marseille avaient déjà été la cible de jets de projectiles. Alors que les Marseillais venaient de prendre l’avantage grâce à Dimitri Payet, les supporters montpelliérains ont lancé des projectiles dont une bouteille qui a fini sur la bouche de Valentin Rongier.

Le match a été arrêté pendant 10 minutes avant que le speaker de la Mosson ne demande aux supporters de se comporter normalement. La rencontre a pu aller à son terme. Après le match, il y a eu plusieurs gardes à vue et Montpellier a été obligé de fermer deux de ses tribunes pour la rencontre face au FC Lorient.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Marseille – Lyon

Cette fois-ci, c’est les Marseillais qui sont accusés. Lors de la saison 2015-2016, Mathieu Valbuena rejoint l’OL, une trop grande trahison pour les supporters de l’OM. Lorsque Lyon se déplace à Marseille, les supporters se concentrent plus sur Valbuena que sur le jeu. Il est hué, insulté, sifflé et a même le droit à une marionnette pendue à son effigie. Spécialiste des coups de pied arrêtés, c’est lui qui doit aller se charger des corners. Lors de ces moments-là, les projectiles pleuvent sur le Français.

Un cap est franchi lorsque c’est, non pas Valbuena, mais Anthony Lopes qui est visé par des projectiles dont des bouteilles en verre. L’arbitre décide donc de suspendre la rencontre. Le match reprend, ce qui permet à l’OM d’égaliser. Plus tard, le club phocéen s’en sort bien puisque la sanction prononcée par la Commission de Discipline est une fermeture du Virage Sud pour deux matchs, fermeture du Virage Nord pour un match et 40 000 euros d’amende.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Metz – Lyon

Le 3 décembre 2016, l’Olympique Lyonnais se déplace à Metz pour le compte de la 16e journée. Alors que Metz vient de marquer le but du 1-0, les supporters du club décident d’envoyer un pétard qui termine à côté d’Anthony Lopes. Le portier s’effondre, plusieurs joueurs lyonnais ainsi que le médecin du club accourent. Pendant que l’international portugais se fait examiner, un deuxième pétard atterrit à côté de lui et explose.

Le gardien sortira sonné, accompagné par les joueurs des deux équipes. L’arbitre décide d’arrêter le match. La Commission de Discipline sanctionne le FC Metz en leur retirant 2 points. Le match sera rejoué à huis clos et l’OL le gagnera 3 à 0.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Bastia – Lyon

Plus tard dans la même saison, l’OL va encore être ciblé. Les Lyonnais se déplacent à Bastia pour un match de fin de saison important pour les deux clubs. Lors de l’échauffement, des supporters corses rentrent seul sur le terrain et tentent d’en découdre avec certains joueurs rhodaniens dont Memphis Depay. Les joueurs de l’OL sont pris pour cible mais réussissent à rentrer au vestiaire. Si le club n’a d’abord pas souhaité jouer la rencontre, le match a finalement eu lieu.

Cependant, au moment où l’arbitre de la rencontre siffle la mi-temps, les mêmes supporters prennent Anthony Lopes à partie. Les Lyonnais viennent aider leur coéquipier mais même un agent de sécurité du stade et des membres du staff bastiais s’en prennent aux joueurs. Bastia sera sanctionné d’une défaite sur tapis vert, d’une délocalisation pour deux rencontres et une suspension de quatre mois pour le directeur des services généraux du SC Bastia.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Nice – Bastia
 

En 2014, l’OGC Nice avait déjà connu des débordements. Bastia s’impose 1-0 en terre niçoise. Pour célébrer cette victoire, le gardien remplaçant Jean-Louis Leca s’est rendu au milieu du terrain en brandissant un drapeau corse.

Il y a donc eu des affrontements avec des joueurs niçois avant que ce soit les supporters qui décident de rentrer sur le terrain pour en découdre avec les Bastiais. Finalement, Nice a dû fermer sa tribune Populaire Sud pour deux matchs et Jean Louis Leca a écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis ainsi que 1500 euros d’amende.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Saint-Etienne – Lyon

Lors de la saison 2017-2018, l’Olympique Lyonnais se déplace pour son Derby face à Saint-Etienne. L’OL ne fait pas dans la demi-mesure et inflige un 5-0 aux Verts. Cependant, alors que Nabil Fekir vient de marquer le 5e but, le capitaine de l’OL célèbre en retirant son maillot et en le montrant aux supporters stéphanois.

La tension monte et les joueurs regagnent donc vite les vestiaires juste avant que les supporters des Verts ne décident de rentrer sur le terrain. Le match est donc arrêté à la 85e minute. Les cinq dernières sont jouées calmement. Saint-Etienne écope de 5000 euros d’amende et deux huis-clos pour les parties basses de certaines tribunes. Nabil Fekir n’est, quant à lui, pas sanctionné.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Dernières Nouvelles

Le tennis peut-il se passer de Roger Federer ?

Roger est entré chez le Top 50 le 12 juin 2000 et a quitté ce groupe aujourd'hui après plus de deux décennies Continue reading...

More Articles Like This