jeudi, juin 30, 2022

Johan Le Bon, retour victorieux à Saint-Brieuc – Actualité

A Lire Absolument

Le Tour du Loiret, l’Estivale Bretonne et maintenant Saint-Brieuc Agglo Tour. Johan Le Bon s’est adjugé sa troisième course par étapes cette année. Ce week-end, il a construit son triomphe dans les Côtes-d’Armor sur le chrono du dimanche matin, avant de contrôler et parachever son succès sur l’étape en ligne de l’après-midi (voir classement). « Ce n’était pas évident. Mine de rien, le deuxième était à 9 secondes. Après il y en avait un à 11 secondes, puis pas mal à 20 secondes. Tout ça, ce n’est pas beaucoup, une défaillance peut vite arriver. Je ne sous-estime jamais mes adversaires ».

Mais le coureur de Dinan Sport Cycling a pu compter sur ses coéquipiers, dévoués à sa cause, pour défendre son maillot de leader. « J’avais dit à l’équipe qu’il fallait contrôler au maximum qu’on le pouvait. Ils ont fait un gros boulot, grâce à eux j’ai réussi à gagner. Dans les deux derniers tours, j’ai géré pour garder le deuxième du général à portée de fusil. Avant de faire mon dernier effort dans la bosse. Ça a souri, j’ai réussi à tout regrouper et à finir dans le même temps que le premier ». Même si Mathis Le Berre est parvenu à prendre deux petites secondes de marge sur le paquet, mais il n’était pas dangereux au classement général.

« J’AI HABITÉ DANS LE COIN PENDANT HUIT ANS »

Alors l’ancien coureur professionnel n’a pas eu à beaucoup trembler pour mettre un point d’honneur à son week-end. « Je n’ai pas trop douté. Dans le final c’était un peu dur, j’avais juste peur de comment ça allait monter dans la dernière bosse. Au final tout le monde était à fond, ça a été. Mon équipe a été solide sur quinze tours. Ils ont été présents sur treize tours, voire même quatorze. Donc j’ai gardé le manche, et j’ai réussi à contrôler dans le dernier. Ça allait bien, j’avais assez confiance en moi ». Et voilà un 14e succès cette saison, pour le coureur de 30 ans.

À Saint-Brieuc, Johan Le Bon a retrouvé un terrain qu’il connaissait. « J’ai habité dans le coin pendant huit ans, ce sont des routes que je connais. J’ai été à l’école ici, j’ai la plupart de mes amis ici, à Saint-Brieuc, c’est forcément un plaisir de gagner ces courses-là ». Et surtout, il était licencié à l’UC Briochine pour ses premiers pas en Amateurs, il y a de ça douze ans, avant de connaître le monde professionnel. « Donc c’est une organisation que je connais bien. L’Agglo Tour n’existait pas à l’époque et je n’ai fait que six mois chez les Amateurs. En janvier, j’étais en 3e caté, et en juillet je suis passé professionnel ». Ce week-end était ainsi l’occasion de ressortir la boite à souvenirs.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This