dimanche, juin 26, 2022

Hennebont Cyclisme a gagné « la plus belle manche » – Actualité

A Lire Absolument

Les succès de l’été se préparent à l’hiver. Le Team Hennebont Cyclisme travaillait sa victoire au Trophée Gustave Beignon, ce samedi, depuis cet hiver. « C’est une discipline qu’on bosse assez régulièrement, dès le mois de janvier avec des vélos traditionnels car c’est difficile de réunir les gars pendant la saison car nous n’habitons pas tous à Hennebont », indique à DirectVelo Eddy Le Menn, le directeur sportif du club de N3.

RESTER LE PLUS LONGTEMPS À SIX

La dernière touche de la préparation a été donnée vendredi, la veille de cette première manche de la Coupe de France N3. « Nous avions reconnu le parcours hier (vendredi), en voiture et à vélo. C’étaient des cuvettes, avec des montées-descentes », ajoute Hugo Rivallain, un des quatre coureurs arrivés ensemble sur la ligne d’arrivée.

Les maillots mauves voulaient d’ailleurs rester le plus longtemps possible au complet, avec la demi-douzaine de coureurs du départ. « Nous avons fait le choix de partir prudemment pour rester le plus longtemps possible  à six. Le premier coureur s’écarte à cinq bornes de l’arrivée et le second à un kilomètre », rappelle le technicien. La conséquence de cette prudence s’est vue sur le chronomètre. « Dans les dix premiers kilomètres, nous avons roulé à peine à 47 km/h et nous terminons à 48,5 de moyenne totale. Dans les 15-20 derniers kilomètres, nous devions être à 50 km/h », calcule le directeur sportif. « Nous avons bien marché », résume Hugo Rivallain.

« BONNE GESTION DE L’EFFORT »

Eddy Le Menn veut surtout retenir la performance collective. « Il y a eu une bonne gestion de l’effort. Je me suis aussi appuyé sur les compétences des coureurs comme Erwann (Brenterch) qui a une belle expérience et d’autres qui connaissent bien aussi la discipline ». Il s’est également fait quelques frayeurs depuis sa voiture. « Avec la fatigue, à la fin, il y a eu quelques vagues qui m’ont fait peur ».

Le club du Morbihan se retrouve donc en tête de la Coupe de France N3 après cette première manche repoussée en août. « En avril, nous n’avons pas pu courir, c’était frustrant mais aujourd’hui les coureurs ont de la fraîcheur. J’ai en même temps 4-5 coureurs à l’Agglo Tour. J’espère avoir des soldats assez vaillants fin septembre et début octobre ». Pour la suite de la Coupe de France (Mémorial d’Automne de Chasseneuil le 26 septembre et le Tour des 2 Caps le 3 octobre), Hugo Rivallain pense à la victoire finale, « pour monter en N2 la saison prochaine ». Son DS savoure le moment. « On a gagné la plus belle manche, ça suffit à notre bonheur. On ne prendra pas les deux prochaines manches à notre compte ».

Dernières Nouvelles

Basket – Betclic Élite – T.J. Parker (entraîneur pendant l’Asvel avant le match 5 contre Monaco) : « On a su se relever »

étrave le match 5, épilogue de la finale entre l'Asvel et Monaco, T.J. Parker a loué la résilience de son groupe, revenu deux fois à coteau de la Roca Team en finale pour regagner l'Astroballe à égalité.

More Articles Like This