jeudi, juin 30, 2022

MotoGP : Maverick Viñales et Yamaha, c’est fini !

A Lire Absolument

Publié le 20 août 2021 à 10H18 – mis à jour le 20 août 2021 à 14H58

Clément Pédron

Yamaha Factory Racing et Maverick Viñales ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à leur contrat avec effet immédiat. Ce nouvel épisode fait suite à la mise à pied du pilote espagnol pour avoir tenté, selon la firme japonaise, de saboter sa moto lors du Grand Prix de Styrie.

L’issue semblait inéluctable entre Maverick Viñales et son team Yamaha Factory Racing. Elle est désormais officielle. Les deux parties ont décidé ce vendredi de mettre fin à leur collaboration avec effet immédiat. « Suite aux récents événements survenus au GP de Styrie et après mûre réflexion des deux parties, il a été décidé d’un commun accord de se séparer avec effet immédiat » explique le communiqué. Cette décision fait suite à la sanction reçue par le pilote espagnol pour avoir tenté selon la firme japonaise, de saboter sa moto lors du Grand Prix de Styrie il y a quelques semaines. Suspendu pour le Grand Prix suivant, en réalité pour la deuxième course disputée sur le circuit du Red Bull Ring et mis à pied dans la foulée, le natif de Figueras ne remontera pas sur la M1 de Yamaha pour l’étape anglaise à Silverstone. Entre Maverick Viñales et Yamaha, les relations étaient de plus en plus tendues. Et la récente annonce du 28 juin, où les deux parties annonçaient leur fin de collaboration précoce, « à l’issue de l’année en cours » allait en ce sens.

Yamaha and Maverick Viñales End 2021 Agreement with Immediate Effect

? https://t.co/bFAcngMAci#MonsterYamaha | #MotoGP pic.twitter.com/URgfzetjyN

— Monster Energy Yamaha MotoGP (@YamahaMotoGP) August 20, 2021

« À Assen, Yamaha et Viñales avaient déjà annoncé la décision mutuelle d’écourter le programme initialement prévu pour 2021 et 2022 et de le clôturer fin 2021. Un engagement a été pris par le pilote et l’équipe pour continuer jusqu’à la fin de la saison actuelle, l’équipe garantissant son soutien total et le pilote donnant le maximum afin que nous puissions terminer le projet en beauté » reconnait Lin Jarvis, le directeur général de Yamaha Factory Racing dans le communiqué. Malheureusement, au GP de Styrie, la course ne s’est pas bien déroulée ou s’est mal terminée. Par conséquent, après mûre réflexion, les deux parties ont décidé qu’il serait préférable pour tout le monde d’anticiper la fin de cette relation. Cette séparation prématurée donnera la possibilité au pilote d’être libre de suivre la direction future qu’il a choisie et permettra également à l’équipe de concentrer ses efforts sur les courses restantes de la saison 2021 avec un pilote de remplacement (qui reste à déterminer). » Car si la firme d’Hamamatsu se trouve orphelin de l’Espagnol et n’a plus que Fabio Quartararo dans ses rangs, Maverick Viñales sait déjà où il sera l’an prochain puisqu’il a choisi de rejoindre Aprilia. Annoncé presque dans la foulée, Cal Crutchlow aura l’honneur de monter sur la M1 disponible aux côtés du leader français au général lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, le 29 août prochain.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This