dimanche, juin 26, 2022

Gabriel Le Provost : « Ça récompense beaucoup de persévérance » – Actualité

A Lire Absolument

Gabriel Le Provost a remporté sa toute première course depuis qu’il a débuté le vélo en benjamin. Le sociétaire du VC Montigny-le-Bretonneux s’est imposé dimanche dernier sur le Signal d’Ecouves (Fédérale Juniors – voir classement). “Ça fait bizarre de gagner une course de ce niveau-là. C’est une grande joie. Ça récompense beaucoup d’efforts et de persévérance“, déclare à DirectVelo le garçon de bientôt 18 ans.

Le Francilien est parti dans un groupe de 13 coureurs. “Il y avait pas mal de coureurs de ma région que je connaissais bien. On a tout de suite creusé un écart conséquent. On a eu jusqu’à 2’30 d’avance à 40-50 kilomètres de l’arrivée. On s’est dit qu’on allait normalement se jouer la victoire. Je me sentais assez bien dans les bosses, je ne faisais pas trop d’efforts. Je savais que ça allait se jouer sur le circuit final de 30 bornes“. À 20 kilomètres du terme, l’entente n’était plus très bonne dans le groupe. “Les relais passaient un peu moins bien. On a commencé à s’attaquer“.

« JUSQU’À MES 10 ANS, JE DÉTESTAIS LE VÉLO »

Le Junior 2 se retrouvait pour la première fois en position de gagner. “J’ai assez mal joué tactiquement. Dès qu’il y en avait qui sortait, je faisais souvent l’effort. J’ai essayé aussi deux-trois fois de sortir mais à chaque fois ça revenait“. Se sachant très mauvais sprinteur, il savait qu’il devait absolument se débarrasser de ses compagnons. “À 10 bornes, les autres commençaient à fatiguer et je me sentais encore bien. Dans un petit faux plat, j’ai bien accéléré. J’ai pris 5-10 mètres. Je ne me suis plus retourné. J’ai appuyé le plus fort possible sur les pédales. Je me suis dit qu’ils allaient se regarder pour le podium ». Il a résisté jusqu’au bout. “J’ai eu peur dans la dernière ligne droite. Un coureur a réussi à sortir à la flamme rouge. Il revenait très fort mais j’ai réussi à garder quelques longueurs d’avance“.

Le goût du vélo lui est venu après avoir vu la dernière étape du Tour de France 2013 arrivant aux Champs-Elysées. “Jusqu’à mes 10 ans, je détestais faire du vélo. Mon père en faisait, il voulait essayer de m’y mettre. Un jour, en regardant par hasard cette dernière étape du Tour 2013, ça m’a fait rêver. J’ai demandé un vélo à mon père, ça l’a étonné. Je suis resté scotché trois heures devant la télévision. C’est marrant car ça me saoulait avant“.

« MON PASSAGE AU PÔLE EXPLIQUE BEAUCOUP DE MES PROGRÈS »

Entré au Pôle Espoirs Île-de-France en septembre dernier, l’habitant de La Celle Saint Cloud (Yvelines) avait déjà pointé le bout de son nez sur la Classique des Alpes où il s’était classé 20e (voir classement). “Mon passage au Pôle explique beaucoup de mes progrès. Je suis assez bon grimpeur. Cette place m’a conforté dans l’idée que j’étais vraiment bien. Ça m’a donné de la confiance pour la suite de la saison“. Dès ce mercredi, il remettra le maillot de son comité régional pour son premier Championnat de France de l’Avenir, presque à domicile, à Lorrez-Le-Bocage-Préaux (Seine-et-Marne) où il participera au chrono et à la course en ligne. “J’ai reconnu les parcours vendredi dernier. Il y a deux belles bosses, c’est un joli parcours. Je pensais que c’était un peu plat sur le papier“. Sur le chrono, il vise un Top 20. “C’est une de mes qualités mais je suis un peu léger pour jouer avec les meilleurs“.

Concernant la course en ligne, Gabriel Le Provost aura plus un rôle d’équipier pour notamment Alexandre Boxe. “Les bosses courtes ne sont pas ma qualité première. J’aiderai le plus possible l’équipe. Si jamais l’occasion se présente, pourquoi pas tenter une échappée“. Il n’aime pas beaucoup frotter dans le peloton. “J’ai pas mal de soucis à me placer. C’est pour ça que j’aime bien partir en échappée. J’étais même resté 70 kilomètres tout seul au championnat d’Île-de-France“. Après ce Championnat de France de l’Avenir, il lorgne sur la Montpinchon et la Rondes des Vallées. “Ce sont deux belles courses que j’ai déjà faites l’an passé. À Montpinchon, le circuit est très dur et usant. Il convient à mes qualités, ce serait bien de performer là-bas“.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This