dimanche, octobre 2, 2022

Le Tour de l’Avenir perd son grand favori – Actualité

A Lire Absolument

L’issue du Tour de l’Avenir a peut-être basculé ce mardi sur une étape anodine. À une trentaine de kilomètres de l’arrivée, près de 60 coureurs ont été impliqués dans une chute massive. Parmi eux, Juan Ayuso. Bien qu’il n’ait pas de fracture, l’Espagnol, touché à l’épaule, n’est pas reparti. Sa route s’arrête ici alors qu’il était présenté comme l’ogre de cette 57e édition. Depuis que l’annonce de la sélection espagnole est tombée, son nom revenait sur toutes les lèvres. Les premiers jours de course, il était même la bête curieuse pour les suiveurs. Ce lundi, alors qu’il se trouvait dans la file des voitures après une crevaison, un sélectionneur voulait voir de près le désormais coureur d’UAE Team Emirates sur sa machine. “Fais voir quelle tête il a, Ayuso”, glissait-il juste avant de découvrir le jeune coureur.

Au départ de Provins, ce mardi, Juan Ayuso espérait “avoir une étape plus tranquille que la veille, en attendant d’arriver dans la montagne”. Mais le peloton arrivera dans les Alpes sans lui. Le coureur de 18 ans voulait marquer de son empreinte ce Tour de l’Avenir. “Ma saison a été bonne jusque-là, notamment grâce à ma victoire sur le Tour d’Italie. Mais le Tour de l’Avenir est aussi un objectif, je suis là pour essayer de le gagner, confiait-il au micro de DirectVelo avant de s’élancer. Je vais tout faire pour. Ce sont les deux principales courses par étapes montagneuses dans la catégorie Espoirs, les deux plus gros événements. Ces deux courses sont au même niveau. Je veux vraiment gagner les deux. J’ai déjà gagné le Giro, maintenant je vais essayer de gagner celle-ci”, répétait-il. 

Juan Ayuso n’enrichira pas de suite son palmarès, qui compte déjà six victoires cette année. “Je savais que j’étais capable de réaliser ce genre de performance dès cette année, dit le coureur à peine sorti des rangs Juniors. Il fallait juste que je travaille encore plus dur pour ça. Ce n’est pas dans ma mentalité de me contenter de faire ce que je sais faire”. Même s’il ne terminera pas l’épreuve, Juan Ayuso aura appris des choses sur ce début de Tour de l’Avenir. Ce lundi, il n’était pas à l’avant sur l’étape marquée par les bordures. “J’ai encore un peu de mal dans ce domaine, comme on a pu le constater…. Je n’ai pas réussi à être dans le groupe de tête. Si on n’est pas au bon endroit au bon moment, on est hors jeu. Il faut que je travaille là-dessus pour que ça ne se reproduise pas”. Si tout lui souriait depuis le début de saison, l’Espagnol a subi ce mardi un coup d’arrêt. Mais il ne devrait pas avoir de mal à rebondir.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This