vendredi, juillet 1, 2022

Christophe Laporte : « J’en avais marre de faire 2e » – Actualité

A Lire Absolument

Troisième victoire cette saison pour Christophe Laporte. Après des succès sur une étape de l’Etoile de Bessèges (2.1) puis à l’occasion du Circuit de Wallonie (1.1), le Varois s’est imposé, ce mardi, lors de la première étape du Tour du Limousin, dans les rues de Saint-Feyre, dans la Creuse (voir classement). “Je ne me suis occupé de personne. Le plus important était d’être le mieux placé possible au moment du sprint. Ensuite, sur un sprint comme celui-là, ça se fait à la jambe. Je voulais simplement produire l’effort au bon moment”, a résumé le coureur de 28 ans auprès de DirectVelo au pied du podium protocolaire.

Tout au long de la journée, sa formation Cofidis a bien géré la situation, malgré une course assez décousue. “On a roulé pour maintenir l’écart sur l’échappée, puis on a suivi les coups. Ensuite on a encore une fois roulé sur les coureurs qui sont sortis dans le final. Je savais que j’avais une chance de l’emporter. L’équipe a fait un superbe travail. Pourtant, ce n’était pas une étape facile à contrôler mais on a très bien couru et j’ai très bien été lancé par Simon (Geschke) et Anthony (Perez). Ils ont fait un travail fantastique. Simon m’a protégé jusqu’à la flamme rouge et j’avais dit à Anthony de rester en retrait, derrière les B&B Hôtels”.

UNE DOUBLETTE INÉDITE D’ANCIENS AIXOIS

Pas franchement habitué à ce genre de rôle, Anthony Perez s’est ainsi mué en lanceur pour Christophe Laporte, créant ainsi une doublette inédite, en tant qu’anciens membres de l’AVC Aix-en-Provence, maillot qu’ils portaient tous deux lorsqu’ils étaient encore amateurs. “J’avais mis la pression à Anthony en lui disant qu’il fallait qu’il me lance le mieux possible (sourire). Je savais qu’il en était capable, même s’il a du mal à frotter. Mais là, c’était avec un peloton réduit. Quand Anthony s’est écarté, j’y suis allé et j’ai vu que personne ne revenait. C’était un peu long mais au moins, j’ai eu le temps de savourer”. Cette victoire lui fait beaucoup de bien après de nombreuses places d’honneur. “Je suis content de retrouver le chemin de la victoire, j’en avais marre de faire 2e”. D’autant que Christophe Laporte avait dû déclarer forfait pour le Tour de Pologne, la semaine passée, ce qui a chamboulé son plan initial. “J’étais vraiment déçu de ne pas y aller. J’ai eu des problèmes la nuit précédente, à la suite d’une intoxication alimentaire. J’ai donc changé mon programme en faisant la Polynormande et le Tour du Limousin”.

Logiquement en jaune après cette première étape, Christophe Laporte a désormais le général dans un coin de la tête, mais ne souhaite pas trop s’avancer, tant les prochaines étapes s’annoncent mouvementées. “On a gagné une étape, c’est déjà bien. On voulait aborder cette première étape comme une course d’un jour. Il y a des équipes très fortes ici et de très bons coureurs. Mais nous avons aussi, nous-mêmes, une bonne équipe. On pourra jouer sur plusieurs cartes. Je ne suis pas la carte principale de l’équipe pour gagner le général. C’est une course de mouvement difficile à contrôler”, tient-il à rappeler en imaginant différents scénarios de course. “Si des coureurs comme Thibaut Pinot ou Benoît Cosnefroy veulent faire la course, je pourrais caler. Et peut-être que Simon ou Anthony seront plus à même de jouer un général. Mais il vaut mieux avoir un coup d’avance qu’un coup de retard”.

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This