dimanche, juin 26, 2022

Endurance – WEC – 24 Heures du Mans : Les écarts resserrés lors de la journée-test satisfont Toyota

A Lire Absolument

Publié le 16 août 2021 à 16H05

Mathieu WARNIER

Après plusieurs saisons à se battre contre elle-même aux 24 Heures du Mans, l’écurie Toyota s’est dite satisfaite, par la voix de son directeur technique Pascal Vasselon, de voir Glickenhaus et Alpine au rendez-vous lors de la journée-test ce dimanche.

Cette fois, Toyota ne sera pas seule ! Sans aucun rival probant dans l’ancienne catégorie LMP1 à la suite des départs successifs d’Audi fin 2016 et de Porsche fin 2017, le constructeur japonais a pu voir lors de la journée-test des 24 Heures du Mans que les écarts avec ses rivaux Glickenhaus et Alpine sont très réduits. C’est, en effet, un prototype de l’écurie américaine qui a signé le meilleur temps ce dimanche, avec moins de trois dixièmes de seconde d’avance sur la première Toyota et moins d’une seconde sur l’Alpine, qui est une LMP1 aux performances revues à la baisse pour s’adapter aux caractéristiques de la nouvelle catégorie Hypercar. Des résultats qui sont « une très bonne nouvelle » aux yeux du directeur technique de l’écurie Toyota Gazoo Racing, le Français Pascal Vasselon. De plus, les trois prototypes ont confirmé les prévisions dévoilées par la FIA et l’ACO lors de l’annonce de la création de la catégorie Hypercar quant au temps au tour sur le Circuit des 24 Heures du Mans.

When Hypercars and Le Mans meet for the first time… ? ??#LeMans24 #GoHyper #ToyotaGAZOORacing @FIAWEC @24hoursoflemans pic.twitter.com/pXt3Gf6WUV

— TOYOTA GAZOO Racing WEC (@TGR_WEC) August 15, 2021

Vasselon : « Les trois voitures différentes en une seconde, c’est parfait »

Alors que Toyota a remporté les trois dernières éditions de la classique mancelle avec entre cinq et douze tours d’avance sur ses rivaux, avoir de la concurrence n’est visiblement pas pour déplaire au constructeur japonais. « Ce ne serait pas divertissant du tout s’ils étaient à deux ou trois secondes, a assuré Pascal Vasselon dans des propos recueillis par Motorsport.com. Cela signifie qu’il devrait y avoir plusieurs voitures au même niveau lors de cette course. Nous voyons les trois voitures différentes en une seconde, c’est parfait. » Toutefois, Toyota s’était présenté au Mans ce dimanche avec quelques questions liées aux soucis de fiabilité de la GR010 Hybrid lors des 6 Heures de Monza le mois dernier. Une journée-test des 24 Heures du Mans qui s’est finalement déroulée sans le moindre souci. « Absolument aucun problème, nous en sommes très satisfaits, a ajouté le directeur technique de Toyota. Nous avons réalisé un kilométrage très élevé, les deux voitures sont au-dessus des 1400 kilomètres, ce que je pense être un record pour nous lors de la journée-test. » Mais les trois constructeurs ne dévoileront sans doute tout leur jeu que ce jeudi, lors de l’Hyperpole.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This