dimanche, juin 26, 2022

Formule E – ePrix de Berlin II : Nato remporte la dernière course, le titre pour de Vries

A Lire Absolument

Publié le 15 août 2021 à 16H49 – mis à jour le 15 août 2021 à 17H08

Mathieu WARNIER

A l’issue d’une course marquée par un départ chaotique, Norman Nato a su déployer une stratégie sans faille pour signer son premier succès en Formule E devant Oliver Rowland et Stoffel Vandoorne. Huitième, Nyck de Vries remporte le premier titre mondial de la discipline.

Norman Nato et Nyck de Vries grand gagnants de la dernière manche de la saison ! Alors que le pilote français, après avoir longtemps tourné autour, signe son premier podium en Formule E avec une victoire autoritaire, le Néerlandais a su passer entre les gouttes pour aller chercher le tout premier titre de champion du monde décerné dans la discipline. Une deuxième course de l’ePrix de Berlin, disputé sur un tracé inversé par rapport au succès de Lucas di Grassi ce samedi, qui a démarré dans le fracas ! Alors qu’il était le candidat au titre le mieux placé au départ, Mitch Evans n’a pas fait un mètre. Scotché sur la grille de départ, le pilote Jaguar a vu Edoardo Mortara être dans l’incapacité de l’éviter. Le choc a été violent mais les deux pilotes en sont sortis indemnes. Toutefois, les nombreux débris ont incité la direction de course à interrompre la course par le drapeau rouge pendant quasiment 40 minutes. Une fois la course relancée, c’est Jake Dennis qui a vu ses espoirs de titre partir en fumée avec un freinage manqué au premier virage, un contact avec la Nissan e.dams de Sébastien Buemi et un abandon pour le pilote BMW.

The final podium of [email protected] WINS in Berlin for @VenturiFE [email protected] and @svandoorne join him on the podium ⚡️

?? 2021 @BMWi #BerlinEPrix | @Niobium_Nb pic.twitter.com/lgwTkY9AJB

— ABB FIA Formula E World Championship (@FIAFormulaE) August 15, 2021

Nato a su saisir sa chance, de Vries a su assurer

Un peu plus de dix minutes après la reprise, Norman Nato a été le premier pilote à passer par la zone d’activation du « mode attaque ». Profitant de ce surplus de puissance, le pilote français a pu creuser l’écart sur ses rivaux pour ne plus être inquiété jusqu’à la ligne d’arrivée. Toutefois, le pilote Venturi a dû gérer une relance après une neutralisation par la voiture de sécurité dans le dernier tiers de course. En effet, à la sortie du deuxième virage, Lucas di Grassi a tassé violemment Antonio Félix da Costa dont la DS s’est écrasée contre le mur. En fin de course, Nyck de Vries a essayé de finir la saison avec panache, utilisant son Fanboost pour tenter de prendre la troisième place. Il y a ensuite eu un contact avec Stoffel Vandoorne mais sans conséquence pour le Néerlandais. Au final, Norman Nato passe la ligne avec un peu plus de deux secondes d’avance sur Oliver Rowland alors que le Belge complète le podium. Huitième de cette dernière course, Nyck de Vries s’assure ainsi du titre mondial alors que Mercedes EQ devient la première écurie sacrée championne du monde. Alors que sa place chez Venturi est menacée, Norman Nato a donné un argument fort à Susie Wolff pour le conserver pendant que son mari Toto Wolff fête les succès de son écurie.

[email protected] becomes the FIRST EVER ABB FIA Formula E WORLD CHAMPION! ?⚡️

?? 2021 @BMWi #BerlinEPrix | @Niobium_Nb pic.twitter.com/sZMbCusUhB

— ABB FIA Formula E World Championship (@FIAFormulaE) August 15, 2021

FORMULE E / ePRIX DE BERLIN II
Classement final (36 tours) – Dimanche 15 août 2021
1- Norman Nato (FRA/Venturi) en 1h11’57’’152
2- Oliver Rowland (GBR/Nissan e.dams) à 2’’270
3- Stoffel Vandoorne (BEL/Mercedes EQ) à 2’’837
4- André Lotterer (ALL/Porsche) à 7’’105
5- Alexander Sims (GBR/Mahindra) à 8’’453

8- Nyck de Vries (PBS/Mercedes EQ) à 11’’108

11- Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) à 13’’437

Classement final du championnat pilotes
1- Nyck de Vries (PBS/Mercedes EQ) 99 points
2- Edoardo Mortara (SUI/Venturi) 92
3- Jake Dennis (GBR/BMW i Andretti) 91
4- Mitch Evans (NZL/Jaguar) 90
5- Robin Frijns (PBS/Envision Virgin Racing) 89

10- Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) 80

18- Norman Nato (FRA/Venturi) 54

Classement final du championnat constructeurs
1- Mercedes EQ (ALL) 183 points
2- Jaguar (GBR) 172
3- DS Techeetah (CHN) 170
4- Audi Sport Abt Schaeffler (ALL) 165
5- Envision Virgin Racing (GBR) 165

10- Nissan e.dams (FRA) 97

Dernières Nouvelles

More Articles Like This