dimanche, juin 26, 2022

Cyclisme – Vuelta : Valverde compte viser des victoires d’étape

A Lire Absolument

Publié le 13 août 2021 à 23H08

Mathieu WARNIER

Alors qu’il va prendre part à sa quinzième Vuelta, Alejandro Valverde a profité de la conférence de presse d’avant-course de son équipe Movistar pour préciser ses ambitions et rejeter toute volonté de jouer une place au classement général.

Alejandro Valverde a mis les choses au clair. Alors que l’édition 2021 de la Vuelta démarre ce samedi à Burgos, le vétéran du peloton aborde son quinzième Tour d’Espagne avec la volonté d’être un coéquipier modèle. Alors que l’équipe Movistar a décidé d’aligner Enric Mas et Miguel Angel Lopez, qui vient de prolonger son contrat, le coureur de 41 ans entend sacrifier ces éventuelles ambitions personnelles au classement général pour permettre à ce duo de viser un très bon résultat. « Sur la Vuelta, en ce qui me concerne, une bonne place au classement général est secondaire, a confié le Murcian lors de la conférence de presse d’avant-course de l’équipe Movistar. Je dois être réaliste à ce sujet, je ne peux pas jouer une place sur le podium et j’ai mes coéquipiers qui seront là pour ça. Si on peut placer l’un d’entre eux sur le podium avec une victoire d’étape pour moi, je serai plus qu’heureux. »

Valverde : « C’est ma course préférée »

Mais l’idée d’aller chercher une treizième victoire d’étape sur les routes de la Vuelta, Alejandro Valverde assure qu’elle ne sera prioritaire que plus tard dans la course. « En premier lieu, je suis là pour donner un coup de main en haute montagne à Enric Mas et Miguel Angel Lopez, martèle le vainqueur du Tour d’Espagne en 2009. Puis, une fois que j’aurai fait mon travail, je pourrai perdre du temps et commencer à jouer ma propre carte. Si je peux être présent pour eux puis aller chercher une victoire d’étape, tant mieux ! » Présentant la Vuelta comme sa « course préférée, Alejandro Valverde ne cache pas sa joie d’être à nouveau au départ mais sait que sa quête de succès d’étape ne sera pas simple. « Il y a des étapes qui peuvent me convenir, même si mes rivaux sont forts et qu’il est de plus en plus difficile d’aller chercher un succès, admet l’Espagnol. Mais nous aurons des opportunités à saisir. » A lui de se jouer de ses adversaires pour lever les bras, peut-être une dernière fois.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This