vendredi, juillet 1, 2022

Football. Porté par Benzema, le Real Madrid débute bien sa saison

A Lire Absolument

Avec un doublé dont un bijou, le capitaine Karim Benzema a offert sa première victoire de la saison au nouvel entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti samedi 4-1 à Alavés, un succès qui ferait presque oublier l’été bouleversant traversé par le club madrilène.

Zinédine Zidane, Sergio Ramos et Raphaël Varane sont partis, mais rien n’a changé au Real : Karim Benzema est toujours là, et il enchaîne toujours les buts.

Doublé pour Benzema

L’avant-centre international français a débuté la saison 2021-2022 comme il a fini la précédente, avec un superbe doublé à la clé. Il a d’abord envoyé d’une reprise de volée une géniale talonnade d’Eden Hazard au fond des filets (48e), avant de conclure en deux temps un déboulé de Fede Valverde (62e).

Entre temps, le défenseur central Nacho a repris du droit un centre de Luka Modric après un corner (56e), et Vinicius, de la tête en fin de match (90e+3), a scellé le premier large succès des Madrilènes.

Le seul bémol du récital merengue : cette passe trop molle adressée par Eder Militao en retrait à Thibaut Courtois, qui a forcé le gardien belge à commettre une faute dans sa surface. Un pénalty transformé par Joselu (65e).

Des erreurs défensives

Quelques errements défensifs qui n’ont rien de rassurant en début de saison, surtout au vu du seul renfort enregistré cet été, David Alaba, titularisé comme latéral gauche au poste de Ferland Mendy (blessé à un tibia) sous le légendaire N.4 de Ramos.

Varane (dont le transfert à Manchester United a été officialisé ce samedi) et Ramos (présenté samedi par le Paris SG) vont laisser un vide qui mettra du temps à être colmaté dans la «Maison blanche»…

Mais ce qui peut être inquiétant, c’est que du fait de leurs blessures respectives, c’était déjà la paire Nacho – Eder Militao qui oeuvrait en charnière dans le sprint final de la dernière Liga… et qui a été reconduite par Carlo Ancelotti pour cette rentrée.

Cella reste une première victoire encourageante pour Carlo Ancelotti, qui lance la saison du Real Madrid après un été chamboulé, et l’entrée en lice dimanche du champion d’Espagne en titre, l’Atlético Madrid, sur la pelouse du Celta Vigo (17h30), et du FC Barcelone privé de Messi au Camp Nou face à la Real Sociedad (20h).

Article précédentMessi déjà canonisé
Article suivant« Le Racing a du coeur »
Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This