jeudi, juin 30, 2022

Kévin Vauquelin : « Ça plus ça plus ça, ça fait neuf secondes » – Actualité

A Lire Absolument

Kévin Vauquelin aurait espéré un meilleur début de Tour de l’Avenir. Très attendu sur le prologue de cinq kilomètres tracé dans les rues de Charleville-Mézières (Ardennes), le Champion de France Espoirs et Amateurs du chrono a fini aux portes du Top 10 (voir classement). “Je voulais au moins un Top 10”, souffle-t-il à DirectVelo, en pleine séance de récupération sur home-trainer.

Ce vendredi 13 ne lui aura pas porté chance. Tout a basculé avant même de s’élancer. “Au départ, mon compteur m’a demandé si je voulais me connecter au vélo qui était sur le toit de la voiture… Je me suis dit je vais faire ça en rapide, j’appuie sur « annuler » mais au moment où je le fais le compteur se décroche et commence à tomber, rapporte-t-il. J’arrive à le rattraper mais le temps que je le remette et que j’arrive sur la bonne page j’ai perdu du temps. Sur un chrono, surtout aussi court, ça fout un coup. Dans la tête, ce n’est pas pareil”. Une fois parti, il a tenté de se rattraper mais en manque de confiance depuis une chute, il a perdu du temps dans le principal virage, puis dans les dernières courbes. “J’ai viré vraiment doucement, regrette-t-il. Ça plus ça plus ça, ça fait neuf secondes…”.

« EFFACER CES PETITS DÉTAILS »

Mais le Normand estime qu’il n’était pas au niveau, ni physique ni psychologique pour signer une grande performance vendredi. “J’ai attrapé un rhume il y a deux jours. Ce n’est quand même pas pratique de se taper un rhume pour un prologue, tente-t-il de sourire. J’ai hyper mal aux poumons. Ce sont les aléas de la vie… J’ai essayé d’y faire attention et de l’oublier ce matin, de me dire que j’étais vraiment prêt. Il y a une petite part de ça et je n’étais pas optimal. Si je fais les Championnats du Monde, je le serai beaucoup plus. Ces compétitions-là vont me permettre d’effacer ces petits détails”.

L’habituel coureur du VC Rouen 76 va prendre étape par étape sur ce Tour de l’Avenir. Il n’a jamais couru plus de cinq jours consécutifs, c’était… la semaine passée au Tour de Savoie Mont-Blanc (2.2). “On a des grimpeurs comme Hugo Toumire et Valentin Paret-Peintre. Ils peuvent jouer le général et je ferai tout pour l’équipe. Je me transcenderai peut-être encore plus qu’individuellement. Je veux que l’équipe de France brille”. Ça tombe bien, il sera particulièrement attendu ce dimanche sur le chrono par équipes. “J’ai beau avoir fait une petite contre-performance sur ce prologue, j’aime toujours autant le chrono. J’ai un maillot tricolore sur le dos et je dois le respecter. J’arriverai avec de l’ambition personnelle dimanche pour mettre l’équipe le plus haut possible”.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This