jeudi, juin 30, 2022

Corentin Devroute se fait une place – Actualité

A Lire Absolument

Corentin Devroute est de retour aux affaires et il commence même à jouer les tous premiers rôles sur des épreuves nationales. “J’ai chuté pendant la reconnaissance de la Classique des Alpes et j’ai passé pratiquement un mois et demi compliqué à la suite de cet incident. J’ai eu des problèmes de genou et de dos, mais aussi des soucis personnels… J’ai vécu une période compliquée et mentalement, je n’étais pas concentré à 100% sur le vélo. Mais tout va mieux maintenant !”, promet le coureur auprès de DirectVelo. Cette situation plus favorable s’est d’abord fait ressentir à l’occasion du Tour de la Vallée de la Trambouze, lorsque le sociétaire du SCO Dijon a pris la 2e place de la première étape derrière Nicolas Rousset-Favier. Puis il a confirmé ses bonnes dispositions actuelles le week-end dernier en se montrant particulièrement solide sur les routes du Tour Causses-Aigoual-Cévennes.

10e de la première étape en ligne, 6e du contre-la-montre dominical  – “je n’ai pas été embêté par mes habituelles douleurs dorsales en chrono” – et surtout 2e de l’ultime étape l’après-midi même, le Junior a terminé sur le podium final grâce à sa régularité (voir classements). “Il y a une petite frustration en repensant à l’étape du dimanche dans le sens où je ne passe vraiment pas loin de la victoire, mais je ne suis pas déçu car j’ai tout donné. C’est l’un de mes week-ends les plus aboutis chez les Juniors, c’est ce qu’il faut retenir”. Sur cette fameuse troisième étape, Corentin Devroute a dû laisser filer l’intenable Irlandais Darren Rafferty dans la dernière difficulté du circuit mais il s’est retrouvé dans la première contre-attaque en compagnie de Julien Azile Lozach. Les deux hommes sont constamment restés à une poignée de secondes du coureur d’outre-Manche dans les derniers kilomètres, sans jamais parvenir à boucher le trou. “Honnêtement, on pensait rentrer. À deux contre un, ça aurait été le plus logique. D’ailleurs, en haut de la bosse, quand j’ai vu que l’on basculait à une quinzaine de secondes de lui, j’étais assez serein. Mais on n’a rien pu faire… Il était trop fort”, constate-t-il en évoquant l’actuel 4e du Challenge Morphologics-DirectVelo Juniors. 

AU MILIEU D’UN TRÈS GROS COLLECTIF RÉGIONAL

Cet enchaînement de Top 10 va assurément faire beaucoup de bien à ce coureur qui commence tout juste à se libérer sous les couleurs du SCOD, alors qu’il côtoie cette saison des athlètes de très grande qualité dans sa région. “Je jongle entre les courses avec le club et les épreuves sous le maillot du comité et ce n’est pas du tout la même chose. Avec le SCOD, j’ai de grandes libertés alors qu’au sein du comité, je suis souvent limité à un rôle de coéquipier pour d’autres coureurs”. Avec la sélection de Bourgogne-Franche-Comté en effet, il court au côté de Romain Grégoire – le meilleur Junior tricolore de la saison -, Pierre Gautherat ou encore Lenny Martinez, les trois derniers médaillés du Championnat de France. “J’ai moins de place qu’eux et c’est normal. Ils dégagent de telles qualités… J’ai énormément de respect pour ce qu’ils font, c’est extraordinaire”.

L’air de rien, le résident de Montmançon (Côte d’Or) – qui a débuté la compétition en Minimes 1 et qui va effectuer sa première rentrée en STAPS à Dijon en septembre – se fait lui aussi une place dans ce peloton des U19, petit à petit, sans doute inspiré par les coureurs précédemment cités. “Quand ça commence à marcher, forcément, ça doit venir tout seul par la suite. Alors j’espère que ce n’est que le début”, synthétise celui dont l’oncle Jean-Pierre Devroute a réalisé une belle carrière chez les 1ère catégorie entre la fin des années 80 et le début des années 90, sur les routes d’Ile-de-France et du Nord. “J’ai toujours vécu près de Dijon mais toute ma famille est originaire du Nord-Pas-de-Calais. D’ailleurs, j’y retourne souvent !”, précise celui qui marque une coupure ce week-end, avant de très certainement reprendre la compétition dans une semaine.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This