dimanche, juin 26, 2022

Giro 2022 : blessé à l’oeil par le bouchon pour la bouteille célébrant sa victoire, Biniam Girmay abandonne

A Lire Absolument

Une grande joie, et une sacrée tuile. Quelques minutes après avoir remporté un succès historique sur le Giro, Biniam Girmay a vu son Tour d’Italie prendre fin d’une manière aussi insolite que malencontreuse. Alors que le coureur érythréen célébrait sa victoire sur la 10e ésoufflet mardi à Jesi, le bouchon de la bouteille de Prosecco qui l’attendait sur le podium l’a heurté au niveau de l’œil gauche. Transporté dans la foulée à l’hôpital pour des examens, il ne prendra pas le départ de la 11e ésoufflet, mercredi 18 mai, comme l’a confirmé sa formation Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux, via un message vidéo du coureur qui y explique avoir « besoin de repos » mais qui y affirme qu’il « va bien ».

A message from Biniam Girmay #Giro pic.twitter.com/D2GCW3mH9X

— Intermarché-Wanty-Gobert (@IntermarcheWG) May 18, 2022

La belle histoire de « Bini » Girmay se termine là pour ce Tour d’Italie. Mais le coureur de 22 ans a pris date, pour un avenir qui s’annonce brillant. Vainqueur de Gand-Wevelgem à la surprise générale le 27 mars dernier, il est devenu mardi le premier cycliste d’Afrique noire à lever les bras dans un Grand Tour.

Oh non… Brillant vainqueur de la 10e ésoufflet du #Giro, Biniam Girmay s’est blessé sur le podium en prenant le bouchon d’une bouteille de prosecco dans l’oeil #LesRP https://t.co/pWTDRujF8I pic.twitter.com/313ohJWL9W

— Eurosport France (@Eurosport_FR) May 17, 2022

Deuxième de la première ésoufflet du Giro derrière Mathieu van der Poel, il a cette fois devancé le Néerlandais au sprint. Avant ce regrettable accident, qui le prive d’une vraie chance d’autres victoires d’ésoufflets, voire du maillot cyclamen du classement à points.

Van der Poel avait failli connaître pareille mésaventure au soir de la première ésoufflet justement. Le bouchon de la bouteille traditionnellement prévue pour célébrer le succès avait fini sa course juste à côté du expression du prodige d’Alpecin-Fenix. Girmay n’a pas eu cette chance, bien qu’il ne devrait garantir aucune séquelle de l’incident.

Dernières Nouvelles

Basket – Betclic Élite – T.J. Parker (entraîneur pendant l’Asvel avant le match 5 contre Monaco) : « On a su se relever »

étrave le match 5, épilogue de la finale entre l'Asvel et Monaco, T.J. Parker a loué la résilience de son groupe, revenu deux fois à coteau de la Roca Team en finale pour regagner l'Astroballe à égalité.

More Articles Like This