jeudi, juin 30, 2022

Cyclisme – Vuelta : Démare veut rebondir après son échec sur le Tour de France

A Lire Absolument

Publié le 11 août 2021 à 16H00 – mis à jour le 11 août 2021 à 16H04

Mathieu WARNIER

Alors qu’il va prendre le départ de la Vuelta ce samedi à Burgos, Arnaud Démare a confié vouloir effacer le mauvais souvenir que le Tour de France lui a laissé, lui qui a quitté la course après être arrivé hors délais.

Arnaud Démare a une revanche à prendre. Meilleur sprinteur du Giro en 2020, le coureur de l’équipe Groupama-FDJ n’a pas été en mesure de briller sur un Tour de France durant lequel Mark Cavendish s’est offert une deuxième jeunesse. En effet, alors que le Britannique a remporté quatre étapes, égalé le record de succès d’Eddy Merckx et rapporté un deuxième maillot vert sur les Champs-Elysées, le Beauvaisien a été en difficulté avec des chutes et une course qu’il a dû quitter au terme de la 9eme étape, étant arrivé hors délais à Tignes. « La Vuelta est pour moi l’occasion de rebondir, assure dans des propos recueillis par l’AFP le vainqueur de Milan-Sanremo en 2016. La déception était très forte après le Tour de France. » Assurant n’avoir « pas été à la hauteur de la journée », ce départ prématuré de la Grande Boucle a été un crève-cœur pour le sprinteur tricolore.

Notre équipe pour le Tour d’Espagne 2021
└? #LaVuelta21
└?? Arnaud Démare
└?? Kevin Geniets
└?? Jacopo Guarnieri
└?? Olivier Le Gac
└?? Tobias Ludvigsson
└?? Rudy Molard
└?? Anthony Roux
└?? Ramon Sinkeldam pic.twitter.com/6kv659Ssol

— Équipe Cycliste Groupama-FDJ (@GroupamaFDJ) August 11, 2021

Démare : « Besoin de temps pour digérer »

Avouant que « ça a été assez difficile », Arnaud Démare a mis du temps avant d’accepter son infortune. « Tant que le Tour n’était pas fini, j’avais du mal à passer à autre chose, a ajouté le coureur de l’équipe Groupama-FDJ. J’ai eu besoin de temps pour digérer ce qui se passait. » Six semaines après cette mésaventure, Arnaud Démare sera au départ de la Vuelta et pourra compter sur une partie de son train, dont certains membres ont récemment prolongé leurs contrats. En effet, le vainqueur de deux étapes du Tour de France et cinq étapes du Giro pourra compter sur son poisson-pilote Jacopo Guarnieri mais également sur Ramon Sinkeldam pour briller lors des sprints. Une Vuelta que le Tricolore aborde avec confiance. « J’ai repris l’entraînement après une dizaine de jours, les sensations étaient bonnes, ça m’a aidé à me projeter vers la suite et notamment la Vuelta », a-t-il ajouté. Le Beauvaisien devra le prouver lors des six étapes qui devraient se conclure au sprint.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This