lundi, octobre 3, 2022

Nicolas Chatelet : « J’ai passé un cap terrible » – Actualité

A Lire Absolument

Et de deux. Après la victoire de son coéquipier Timothé Gabriel le week-end précédent à Tourteron (lire ici), Nicolas Chatelet a offert un deuxième succès au VCU Schwenheim, dimanche dernier, au Prix des Côtes des Crêtes Préardennaises (voir classement). “Ça fait plaisir, ça faisait plusieurs semaines qu’on tournait autour. On a gagné la semaine dernière, ça libère. Pour ma part, ça n’allait pas trop mal depuis un certain temps. J’avais envie de conclure. Aujourd’hui (dimanche), c’était dur alors j’en ai profité“, déclare-t-il au micro de DirectVelo.

Au départ, le sociétaire du club alsacien de N2 avait coché deux noms, Baptiste Huyet (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com) et Ludovic Bideau (C’Chartres Cyclisme). “On est sorti à trois, on est rentré petit à petit sur les groupes. On s’entendait bien“. Dans la dernière bosse, il s’est retrouvé avec Baptiste Huyet. “Il était très fort. Il a essayé de me lâcher. Moi aussi, j’ai tenté mais c’était timide. J’ai essayé sur le haut, je lui ai mis un vélo mais il est rentré“. Le duo s’est finalement joué la victoire au sprint. “J’ai lancé juste après le virage à environ 250 mètres. D’habitude, je fais toujours dernier du sprint. Je me suis dit qu’il était cuit. Un sprint long où ça se joue sur la force était la seule manière de m’en sortir. J’avais peut-être un peu plus de force que lui sur des efforts lactiques et longs, mais je pensais qu’il avait plus de giclette que ça“.

Il s’agit de sa première victoire en Toutes Catégories. “Mon dernier succès doit remonter à il y a cinq-six ans en 2e catégorie. J’ai toujours été équipier, à rouler pour les autres. Je préfère ça, même“. Ces dernières semaines, il avait pointé le bout de son nez en terminant au pied du podium au Grand Prix de la Vallée de Villé et au Prix de Longwy. “Cette année, j’ai passé un cap terrible. Je ne sais pas pourquoi. Clairement, j’ai le niveau pour gagner en 1re“. Au début du mois, le professeur de mathématiques à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne) a fêté ses 27 ans. “Les gamins de l’équipe sont super gentils. J’essaye de leur apporter des conseils. On rigole bien, ils ne se prennent pas la tête. L’ambiance est super, c’est pour ça que je continue à rouler“. Dimanche prochain, il prendra part à la deuxième manche de la Coupe de France N2, le Grand Prix Christian Fenioux. “Ce n’est clairement pas taillé pour moi. Le but va être d’aider les copains et peut-être d’essayer d’aller dans les coups“.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This