dimanche, juillet 3, 2022

Boulaye Dia, la nouvelle bonne pioche de Villarreal ?

A Lire Absolument

Du Stade de Reims à la Supercoupe d’Europe : l’attaquant international sénégalais Boulaye Dia, transféré en juillet à Villarreal, s’apprête à être propulsé au devant de la scène continentale mercredi (21h), contre Chelsea à Belfast.

Le nouveau joker d’Unai Emery ? Inconditionnel de Gerard Moreno en attaque, le technicien basque a déniché un autre avant-centre jeune (24 ans), mais déjà décisif en Ligue 1.

Auteur de 14 buts la saison passée, le Jurassien est venu renforcer cet été le secteur offensif du « sous-marin jaune », qui s’arme pour disputer la Ligue des champions cet automne. Et tant pis si l’expérience européenne du joueur se limite à deux tours préliminaires de Ligue Europa la saison dernière.

Aligné d’entrée en amical contre Lyon dix jours après son arrivée en Espagne, Dia s’est illustré de la meilleure des manières, avec un but, une tête plongeante (38e) qui n’a toutefois pas suffi à offrir la victoire aux siens (2-2).

Et il avait déjà fait sourire les supporters sur la vidéo des prises manquées de ses premiers mots en espagnol, diffusée par le club sur les réseaux.

Placé par la suite à l’isolement (en prévention) et absent lors des quatre matches amicaux suivants, Dia a réintégré le groupe et sera bien disponible pour affronter Chelsea mercredi.

« Pour un titre »

Arrivé de Champagne pour cinq ans en échange de douze millions d’euros selon la presse, le natif d’Oyonnax est un attaquant que le club de la région de Valence suit depuis trois saisons, à en croire Fernando Roig Negueroles, le directeur général du club, lors de sa présentation.

« Le premier match officiel que je vais disputer, je vais le jouer pour gagner un titre. C’est important, c’est ce pour quoi je suis venu. J’espère que ce sera le début d’une belle relation », a appuyé l’international sénégalais (cinq sélections).

Dia a été accueilli par les francophones du groupe espagnol, dont l’entraîneur Emery, ancien technicien du Paris Saint-Germain (2016-2018).

« Comme il y a plusieurs joueurs qui parlent français (Capoue, Mandi…), je me sens bien accueilli. J’ai pu discuter avec Unai Emery et les sensations sont très bonnes », a confié Dia le jour de sa présentation, le 15 juillet.

La principale recrue de l’été

À voir, désormais, comment le sorcier basque de Villarreal envisage d’utiliser son nouvel atout offensif. Peut-il être aligné aux côtés de l’artilleur en chef Gerard Moreno, meilleur buteur de Villarreal ces deux dernières saisons, à la pointe de l’attaque ? Ou devra-t-il se contenter d’un rôle de remplaçant ?

Dia, lui, se considère « comme un n°9 pur. Mais j’ai déjà évolué sur l’aile, ou plus bas, ou dans un schéma avec deux pointes, ou comme soutien, aussi », a-t-il détaillé lors de sa présentation.

Il est la principale recrue de l’intersaison du « sous-marin jaune » en compagnie du jeune défenseur central international argentin Juan Foyth (arrivé en provenance de Tottenham pour 15 millions d’euros) et de l’Algérien Aissa Mandi (arrivé libre en provenance du Betis Séville).

Dia a déjà eu un avant-goût de la scène européenne avec Reims, lors de deux matches de qualification pour la C3. Mercredi, Dia va se voir propulsé vers le sommet continental. Avant, peut-être, de disputer ses premières minutes en Ligue des champions, dès septembre.

Dernières Nouvelles

Basket-Élite : Allan Dokossi parti pour rester à Fos PB

infiniment sous le joug d'être rayé de la carte du monde professionnel par la Dncg, la situation de l'Élan béarnais est très préoccupante. Et remet en cause les accords de transfert conclus avec maints de ses joueurs. C'est surtout le cas...

More Articles Like This