vendredi, juillet 1, 2022

Le Tour de Namur sur la bonne voie – Actualité

A Lire Absolument

Avec des étapes pour Sander Lemmens, Thibau Nys et le général pour Jenno Berckmoes, Guy Warrinnier, le nouvel organisateur du Tour de la Province de Namur, est enchanté du verdict sportif de cette 73e édition. « Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire et les inondations en Wallonie, je suis très content de ces cinq jours. Je suis très heureux des vainqueurs d’étape. Thibau Nys est déjà une star du cyclo-cross et le deviendra peut-être sur la route, si ça continue comme ça. Jenno Berckmoes sera professionnel l’an prochain. C’est un bon cru », commente-t-il pour DirectVelo.

Cette année, Guy Warrinnier était encore aidé de Christian Bouillot à la tête de l’épreuve. Ce duo sera encore réuni en 2022. « J’ai demandé à Christian d’etre encore là un an de sorte qu’il m’aide encore au niveau des contacts politiques. De plus, Christian s’est occupé pendant vingt ans du Tour de Namur. Il ne peut pas le laisser comme ça. A terme, Christian s’occupera des courses d’un jour (NDLR : la Manche de Topcompétition Cadets à Vedrin, le test pour Minimes et Aspirants à Rhisnes, les courses de côte pour Cadets et Juniors à Couvin, ainsi que le Mémorial Scieur Lambot à Florennes, course régionale pour Elites/Espoirs et Juniors que le club reprend dès cette année, le 3 octobre en principe) tandis que moi, je vais m’occuper exclusivement du Tour ». Durant cette première, il a eu l’occasion de se rendre compte des points d’amélioration qu’il souhaite apporter à l’épreuve. « Je veux développer l’aspect invités, marketing et publicitaire. On doit faire une campagne plus prononcée dans les médias. Je veux créer des espaces invités, comme sur les grandes courses professionnelles. Je veux qu’on améliore le plateau. L’équipe Lotto-Soudal DT n’était pas là cette année (NDLR : elle était cette semaine au Tour de Savoie Mont-Blanc et au Grand Prix de Saint-Souplet). J’espère qu’on pourra les avoir en 2022. Néanmoins, nous sommes sur la bonne voie ».

Chaque année, le refrain est connu. Les finances du Tour de la Province de Namur sont au plus bas. Toutefois, la situation s’est améliorée dans ce domaine. « Le Tour est assuré pour au moins deux ans. J’ai pu rencontrer de nouveaux sponsors », assure-t-il. Au niveau du parcours, il va jouer la continuité : cinq étapes dont un contre-la-montre. Des villes-étapes comme Walcourt, Couvin, Vresse-sur-Semois et Gedinne apparaissent déjà presque comme des certitudes, sans oublier l’arrivée à la Citadelle de Namur. Il devrait y avoir un petit nouveau : Dinant, comme ville-départ. « Le parcours est déjà bien avancé pour 2022. L’étape des Ardennes est bien sûr maintenue. On ne peut pas faire sans la mythique Citadelle de Namur. Pour les villes-étapes, on va retrouver au moins la moitié de celles de 2021. Ce qui va changer, c’est le contenu des étapes ».

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This