dimanche, juin 26, 2022

IndyCar – GP de Nashville : Ericsson premier vainqueur, Grosjean, Pagenaud et Bourdais loin du compte

A Lire Absolument

Publié le 9 août 2021 à 10H10 – mis à jour le 9 août 2021 à 11H53

Guillaume MARION

Dans la nuit de dimanche à lundi, si Marcus Ericsson a remporté le premier GP de Nashville de l’histoire en IndyCar, les Français Romain Grosjean (16eme), Simon Pagenaud (21eme) et Sébastien Bourdais (27eme) n’ont guère brillé.

Marcus Ericsson restera comme le premier vainqueur du Grand Prix de Nashville. Dans le Tennessee, sur un circuit urbain, le Suédois a triomphé d’un rien à l’arrivée au terme d’une course mouvementée. Après cinq semaines de pause, l’IndyCar était de retour ce week-end et n’a pas déçu lors du Music City Grand Prix avec notamment un final haletant entre Ericsson et le pilote néo-zélandais Scott Dixon lors deux derniers tours. Avant cela, celui qui s’était déjà imposé lors du GP de Detroit I, le 12 juin dernier, avait dû faire fi d’un accrochage dès les premiers tours avec Sébastien Bourdais, ce qui l’a obligé à passer par les stands après avoir cassé un aileron avant, puis d’une pénalité en lien avec cet incident avec le Français. Derrière, alors que Colton Herta tentait de revenir sur lui, le pilote de l’écurie Chip Ganassi a bien involontairement profité d’un accident, qui a provoqué un drapeau rouge, de celui qui était parti en pole position à Nashville. Suite à cela, en tête et détachés du reste de la concurrence, Ericsson et Dixon ont tout donné jusqu’au bout, mais c’est bien le Suédois qui a signé son deuxième succès de la saison.

Les Français n’ont pas brillé à Nashville

« C’est incroyable. Ça montre bien qu’en IndyCar, tout peut arriver. Il ne faut jamais abandonner. Quand on a une bonne voiture et une bonne équipe, on peut toujours gagner», déclarait le natif de Kumla à l’issue de la course, au micro de NBC Sports. Le Canadien James Hinchcliffe complète le podium, en terminant de peu devant son coéquipier Ryan Hunter-Reay. De leur côté, pourtant bien placés sur la grille de départ, Romain Grosjean et Simon Pagenaud n’ont pas réussi à s’illustrer lors de cette course et finissent respectivement 16eme et 21eme. Via son compte Twitter, l’ancien pilote Haas n’a caché sa déception après cette décevante place, lui qui était parti en cinquième position. Touché d’entrée, Bourdais a lui vécu un GP bien compliqué et termine dernier, après avoir dû abandonner presque d’entrée. Au classement général, alors qu’il ne reste plus que cinq manches cette saison, l’Espagnol Alex Palou conserve la tête devant désormais Dixon, qui a pris la deuxième place au Mexicain Pato O’Ward. Prochain rendez-vous pour eux, le 14 août avec le GP d’Indianapolis II.

Nashville you weren’t kind to us
I still love the place tho! Especially those laps on the lead ?
We are back at the @IMS next week for more [email protected]_HPD @IndyCar pic.twitter.com/kk64xcBZFu

— Romain Grosjean (@RGrosjean) August 9, 2021

INDYCAR / GP DE NASHVILLE
Classement final – 80 tours (279,2km) – Dimanche 8 août 2021
1- Marcus Ericsson (SUE/Chip Ganassi Racing-Honda) en 2h18’49’’830
2- Scott Dixon (NZL/Chip Ganassi Racing-Honda) à 1’’559
3- James Hinchcliffe (CAN/Andretti Autosport Honda) à 2’’391
4- Ryan Hunter-Reay (USA/Andretti Autosport Honda) à 2’’801
5- Graham Rahal (USA/Rahal Letterman Lanigan Racing-Honda) à 4’’083

16- Romain Grosjean (FRA/Dale Coyne Racing with RWR-Honda) à 12’’276

21- Simon Pagenaud (FRA/Team Penske-Chevrolet) à +12 tours

27- Sébastien Bourdais (FRA/A.J. Foyt Enterprises-Chevrolet) à +75 tours

Classement du championnat pilotes après 11 courses (sur 16)
1- Alex Palou (ESP/Chip Ganassi Racing-Honda) 410 points
2- Scott Dixon (NZL/Chip Ganassi Racing-Honda) 368
3- Pato O’Ward (MEX/Arrow McLaren SP-Chevrolet) 362
4- Josef Newgarden (USA/Team Penske-Chevrolet) 335
5- Marcus Ericsson (SUE/Chip Ganassi Racing-Honda) 331

7- Simon Pagenaud (FRA/Team Penske-Chevrolet) 280

16- Romain Grosjean (FRA/Dale Coyne Racing with RWR-Honda) 166

18- Sébastien Bourdais (FRA/A.J. Foyt Enterprises-Chevrolet) 160

Dernières Nouvelles

Le tennis peut-il se passer de Roger Federer ?

Roger est entré chez le Top 50 le 12 juin 2000 et a quitté ce groupe aujourd'hui après plus de deux décennies Continue reading...

More Articles Like This