vendredi, juillet 1, 2022

JO de Tokyo – Cyclisme sur piste : Impuissante, Copponi termine 8eme de l’omnium

A Lire Absolument

Publié le 8 août 2021 à 06H01 – mis à jour le 8 août 2021 à 06H07

Faraj Benlahoucine

Impuissante lors de la course aux points, Clara Copponi n’a pas pu prendre part à la bagarre pour une médaille de l’omnium féminin. Quant à Rayan Helal, 5eme de sa demi-finale, il a fini 10eme du keirin masculin

Médaillé de bronze dans l’épreuve de vitesse par équipes cinq jours plus tôt, Rayan Helal est revenu au Vélodrome d’Izu ce dimanche. Engagé dans l’épreuve de cyclisme sur piste du keirin, le pensionnaire de l’US Créteil conserve ses chances de décrocher une seconde médaille dans ces Jeux de Tokyo. Le pistard français a achevé son quart de finale en 3eme position derrière le Britannique Jason Kenny et le Colombien Quintero Chavarro. Il fallait finir parmi les quatre meilleurs de cette course de six boucles, mettant aux prises six concurrents.

#Tokyo2020 | 3️⃣e de son 1/4 de finale : @hr_helal valide son ticket pour les demi-finales du tournoi de keirin ?️ pic.twitter.com/sb8bYJPx0D

— FFC (@FFCyclisme) August 8, 2021

En revanche, la demi-finale s’est moins bien déroulée pour le cycliste tricolore. Alors qu’il produisait son effort, sprintant sur l’extérieur du quintet devant lui pour s’adjuger une des trois premières places qualificatives, Rayan Helal a été gêné par le Japonais Yuta Wakimoto qui s’est involontairement retrouvé sur sa trajectoire de course. C’est une déception pour le Francilien qui termine 5eme et prend donc la porte de sortie. Le Malaisien Mohd Azizulhasni Awang a créé la surprise, franchissant la ligne d’arrivée devant l’Allemand Maximilian Levy et le Néerlandais Harrie Lavreysen. Cependant, le titre olympique a été décroché par le Britannique Jason Kenny alors que Rayan Helal a conclu ses Jeux à la 10eme place, après sa 4eme place de la petite finale.

#Tokyo2020| Stoppant son effort dans le dernier virage pour éviter un concurrent, @hr_helal n’a pas réussi à accrocher une place pour la grande finale du tournoi de keirin. pic.twitter.com/LUW1x0ZOoX

— FFC (@FFCyclisme) August 8, 2021

L’omnium féminin a démarré de manière on ne peut plus spectaculaire avec deux chutes intervenues dans les derniers tours de la course scratch. Plus de dix coureuses sont tombées sur le parquet du Vélodrome d’Izu ! Et parmi elles on recense la Française Clara Copponi ainsi que la tenante du titre, la Britannique Laura Kenny. Le malheur des uns fait le bonheur des autres c’est bien connu. Victorieuse de l’épreuve, l’Américaine Jennifer Valente a inscrit 40 points avant la seconde épreuve qui sera la course tempo.

#Tokyo2020 | 9️⃣e de la tempo race, @ClaraCopponi occupe la 1️⃣1️⃣e place du classement général de l’omnium après 2 épreuves. pic.twitter.com/DFJm0Fr3Uf

— FFC (@FFCyclisme) August 8, 2021

La chute de la course scratch digérée, Clara Copponi a conclu la course tempo de l’omnium en 9eme position, remontant à la 11eme place du général. C’est Laura Kenny qui s’est imposée et qui se relance complètement en grimpant sur la 5eme marche. L’Américaine Jennifer Valente maintient son hégémonie en tête avec 76 points avant les deux dernières épreuves.

Copponi frappe un grand coup !

La course éliminatoire voit toutes les concurrentes sur la piste s’affronter en même temps. Tous les deux tours, la dernière à franchir la ligne d’arrivée est éliminée. Plus astucieuse, toujours bien placée, et en jambes avant tout, Clara Copponi a remporté cette épreuve devant la Japonaise Yumi Kajihara. Au bénéfice des 40 points octroyés à la première, la Française poursuit sa remontée au classement (7eme avec 80 unités) avant l’ultime épreuve, la course aux points. La hiérarchie demeure dominée par l’Américaine Jennifer Valente (110 points).

#Tokyo2020| Quelle course de @ClaraCopponi ! ?
La Française remporte l’élimination et remonte à la 7e place de l’omnium avant la dernière épreuve : la course aux points. pic.twitter.com/kYjwuPKeGe

— FFC (@FFCyclisme) August 8, 2021

A-t-elle laissé trop d’énergie dans la course éliminatoire ? C’est probable. Incapable d’inquiéter les favorites au classement, Clara Copponi n’a engrangé que cinq points sur un sprint lors de la course aux points, la 4eme et dernière épreuve de l’omnium féminin. Cette manche a été parfaitement gérée par l’Américaine Jennifer Valente qui a empoché 14 points. Suffisant pour s’adjuger le titre olympique devant la Japonaise Yumi Kajihara et la Néerlandaise Kirsten Wild. La pistarde française termine au 8eme rang.

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This