dimanche, octobre 2, 2022

un groupe sans surprise contre Angers

A Lire Absolument

Les attaquants Lebo Mothiba, qui n’a pas joué depuis plus d’un an après son opération du genou, et Moïse Sahi, touché à la cuisse à Francfort le 24 juillet en amical contre l’Eintracht et dont le retour n’est pas attendu avant la fin du mois, émargent toujours à l’infirmerie.

Le Racing, qui a par ailleurs perdu une dizaine de joueurs cet été et n’en a pour l’instant enrôlé que quatre – le latéral droit international espoirs polonais Karol Fila, le défenseur central marseillais Lucas Perrin, l’ancien chouchou de la Meinau Kevin Gameiro, qui devrait le redevenir très vite, et le milieu défensif de Monaco Jean-Eudes Aholou dont le prêt en 2020-2021 a été renouvelé -, aborde donc le début de saison en rangs serrés.

Pour le premier rendez-vous de sa 5e année d’affilée en Ligue 1 ce dimanche (15h) face à Angers dans une Meinau presque pleine, le nouvel entraîneur Julien Stéphan a d’ailleurs convoqué, parmi les 20 joueurs retenus, le tout jeune attaquant Aymeric Ahmed (17 ans), aligné à trois reprises lors des matches de préparation et buteur face aux Young Boys de Berne le 13 juillet à Montreux (2-2).

Forcément, faute de combattants, son groupe est sans surprise, ce qui ne signifie pas que le onze de départ sera celui attendu. Le coach avait annoncé avant le dernier galop d’essai contre Fribourg l’autre samedi que l’équipe alignée face aux Allemands (victoire 2-1) ressemblerait à celle qui débuterait devant les Angevins. Sauf que ce jour-là, Jean-Eudes Aholou (entorse de la cheville) et Anthony Caci (en week-end de repos après son retour des Jeux de Tokyo) ne jouaient pas.

L’attraction Gameiro

Le premier, qui n’a retrouvé l’entraînement que mercredi matin, pourrait débuter sur le banc, la paire Jeanricner Bellegarde – Dimitri Liénard (promu capitaine) ayant donné satisfaction. Pour Caci, les choses sont un peu différentes. L’international olympique a disputé trois matches complets au Japon et est opérationnel. « Il n’a certes pas vécu la préparation avec nous », disait son coach vendredi en conférence de presse, « et il lui a fallu prendre les repères en un temps très court cette semaine, mais il a fait 3 fois 90 minutes aux Jeux. Il est physiquement apte. »

Si « Titi » Caci retrouvait le flanc gauche de la défense, Karol Fila pourrait rebasculer à droite, au détriment d’un Lucas Perrin plutôt à son affaire depuis son arrivée au stage d’Evian, mais qui ferait ainsi les frais de la concurrence en défense centrale où Ibrahima Sissoko, le milieu défensif qui a reculé d’un cran pour les besoins de la cause durant l’avant-saison, devrait faire la paire avec Alexander Djiku.

Enfin, le technicien devrait associer en attaque le meilleur buteur bas-rhinois de la saison passée, Ludovic Ajorque (16 buts, 3 passes décisives), et la recrue star de l’été 2021. Même encore un peu juste après son arrivée tardive, Kévin Gameiro, de retour dans son club formateur et qui a déjà repris ses marques et marqué devant Fribourg, devrait participer d’entrée à ce baptême du feu 2021-2022 dans une Meinau de nouveau chauffée à blanc.

 

Dernières Nouvelles

More Articles Like This