jeudi, juin 30, 2022

MotoGP – Saison 2021 : La Thaïlande renonce à son Grand Prix

A Lire Absolument

Publié le 21 juillet 2021 à 15H25 – mis à jour le 21 juillet 2021 à 15H28

Mathieu WARNIER

Alors que le circuit de Buriram devait accueillir le championnat du monde MotoGP du 15 au 17 octobre prochain, la Thaïlande a confirmé que les restrictions de voyage en vigueur ne permettront pas la tenue de l’événement.

Le MotoGP perd une nouvelle manche de sa saison 2021. Alors que la Finlande, l’Australie et le Japon ont tour à tour annoncé qu’ils renonçait à accueillir le championnat du monde moto cette saison, un quatrième pays a dû se résoudre à quitter le calendrier en raison des restrictions de voyage qui découlent d’une pandémie de coronavirus qui continue de faire rage. Alors que le circuit de Buriram devait accueillir les trois catégories du 15 au 17 octobre prochain, la Thaïlande fera l’impasse comme l’an passé, saison durant laquelle le MotoGP avait opté pour un calendrier centré sur le continent européen, avec l’espoir de revenir l’an prochain. « Malgré les meilleurs efforts de toutes les parties concernées, la pandémie actuelle de coronavirus et les restrictions qui en découlent ont obligé à annuler l’événement, annonce Dorna Sports, détenteur des droits commerciaux de la discipline, dans un communiqué. Le championnat du monde FIM MotoGP a hâte de revenir courir devant le public incroyablement passionné de Buriram en 2022. »

We’re sorry to announce that we will not be racing at the #ThaiGP ?? this year

A tough decision but we cannot wait to see the Thai fans again in 2022 ?

A replacement event is under consideration ?#MotoGP | ?https://t.co/PRtYVzsMTg

— MotoGP™? (@MotoGP) July 21, 2021

Le MotoGP songe à remplacer Buriram

L’annulation du Grand Prix de Thaïlande, qui fait donc suite à celle des courses prévues au Japon et en Australie, réduit la tournée asiatique au seul Grand Prix de Malaisie. Ce dernier, disputé sur le circuit de Sepang, reste prévu du 22 au 24 octobre prochain, à l’issue d’un crochet par l’Amérique du Nord pour le Grand Prix des Amériques trois semaines auparavant. Toutefois, les organisateurs du championnat du monde MotoGP ont d’ores-et-déjà fait savoir qu’ils espéraient trouver une solution de remplacement afin de conserver un calendrier à 20 rendez-vous. Ceci pourrait passer par l’organisation d’une deuxième course sur un circuit déjà présent au calendrier, à l’image des deux rendez-vous à Losail en début de saison, au Red Bull Ring les 8 et 15 août ou encore la deuxième course à Portimão le 7 novembre. De plus, les organisateurs du MotoGP doivent trouver une nouvelle date pour le Grand Prix d’Argentine, qui est en suspens depuis plusieurs mois. Face à une crise sanitaire qui reste évolutive, la réactivité sera la clé pour permettre à la saison d’arriver à son terme dans les meilleures conditions.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This