vendredi, juillet 1, 2022

Cyclisme – Astana : Le co-sponsor Premier Tech se retire en fin de saison

A Lire Absolument

Publié le 6 août 2021 à 08H55 – mis à jour le 6 août 2021 à 08H56

Mathieu WARNIER

En raison de divergences d’opinion avec les actionnaires kazakhs, la société canadienne Premier Tech a confirmé qu’elle ne restera pas au côtés de l’équipe Astana à l’issue de la saison 2021.

L’équipe Astana-Premier Tech va retrouver son identité initiale. Partenaire de la formation kazakhe depuis 2017, la société canadienne Premier Tech est venue à la rescousse en devenant co-sponsor pour la saison 2021. En effet, l’équipe précédemment dirigée par Alexandre Vinokourov avait convaincu Premier Tech d’entrer à son capital pour lui permettre de traverser la crise économique liée à la crise sanitaire. Mais cette situation ne se prolongera pas au-delà de cette saison. Dans un communiqué, la formation kazakhe a confirmé le retrait de Premier Tech à la fin de l’année 2021. « Nous avons été très chanceux d’avoir Premier Tech à nos côtés depuis le début du partenariat en 2017, a déclaré dans un communiqué Yana Seel, manager général de l’équipe. Son soutien a été déterminant et nous sommes fier de les avoir à nos côtés lors de certains des moments les plus important de l’histoire de l’équipe, dont plusieurs victoires d’étape sur le Tour de France et des succès sur les Monuments du cyclisme. »

? NEWS: @_PremierTech to withdraw as co-title sponsor at the end of 2021

A big thank you to Premier Tech for their support throughout the last five years. We look forward to finishing the season together ?

? ? https://t.co/Lh06AjiKfy pic.twitter.com/JtjZtWhDfX

— Astana – Premier Tech (@AstanaPremTech) August 5, 2021

Des divergences d’opinion au cœur de la séparation

Alors que la direction de l’équipe a été récemment remodelée avec, notamment, le départ de l’ancien coureur Alexandre Vinokourov à la suite d’une mise à pied préalable au Grand Départ du Tour de France, le retrait de Premier Tech est lié à des profonds désaccords entre les deux actionnaires de l’équipe. « Alors que nous avons envisagé une collaboration à long-terme comme copropriétaires entre Premier Tech et nos actionnaires kazakhs, les visions respectives concernant l’avenir de l’équipe », confirme Yana Seel dans ce communiqué. Une situation confirmée par Jean Bélanger, PDG de Premier Tech. « Il est devenu clair lors de nos discussions concernant l’avenir de l’équipe que nous ne partageons pas la même vision. En conséquence, nous n’avons pas été en mesure de trouver un accord contentant les deux parties. » Alors que l’équipe Astana entend confirmer ses projets futurs dans les semaines à venir, le patron de Premier Tech laisse entendre que sa société restera impliquée dans le cyclisme à l’avenir.

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This