mardi, juin 28, 2022

F1 – GP de Hongrie : Aston Martin fait appel de la disqualification de Vettel

A Lire Absolument

Publié le 6 août 2021 à 12H55 – mis à jour le 6 août 2021 à 12H56

Romain Fiore

Disqualifié après avoir pris la deuxième place du Grand Prix de Hongrie derrière Esteban Ocon, Sebastian Vettel a vu son écurie Aston Martin contester la décision des commissaires, assurant être en mesure d’apporter de nouvelles preuves.

L’écurie Aston Martin a confirmé son intention de faire appel. Alors que Sebastian Vettel a pris la deuxième place du Grand Prix de Hongrie dimanche dernier derrière Esteban Ocon, qui était son deuxième podium de la saison après le Grand Prix d’Azerbaïdjan, la journée s’était mal terminée pour le pilote allemand et l’écurie britannique. En effet, alors que les commissaires de la FIA n’ont pas été en mesure de récupérer un échantillon d’un litre de carburant dans le réservoir de la monoplace, Sebastian Vettel a été disqualifié du Grand Prix, permettant à Lewis Hamilton de remonter à la deuxième place devant Carlos Sainz Jr. Face à cette décision, l’écurie Aston Martin avait un délai de 96 heures pour la contester, ce qui a été confirmé par l’intermédiaire d’un communiqué publié sur son site officiel. « Il n’y a pas et il n’y a jamais eu la moindre suspicion concernant un avantage de performance lié à une infraction présumée au règlement, ni même que cela était délibéré », annonce l’écurie britannique dans son communiqué.

Aston Martin have followed through with their appeal against Sebastian Vettel’s disqualification from second place in the Hungarian Grand Prixhttps://t.co/FeqMs1U7Xd

— Formula 1 (@F1) August 5, 2021

Une décision qui pourrait peser au championnat

Aston Martin assure avoir suffisamment de données afin de contester cette décision via la procédure de révision et, ainsi, récupérer la deuxième place du Grand Prix de Hongrie. « Vu que les données de l’équipe indiquaient qu’il y avait bien plus d’un litre de carburant dans la voiture à l’issue de la course, 1,75 litres selon ces données, l’équipe a immédiatement décidé d’utiliser son droit de faire appel et a demandé un droit de révision dans le même temps, ce qui est le résultat de la découverte de nouvelles preuves significatives concernant cette sanction, preuves qui n’étaient pas à la disposition des commissaires de la FIA au moment de la décision », ajoute la formation britannique. En plus des positions gagnées par Lewis Hamilton et Carlos Sainz Jr, cette disqualification de Sebastian Vettel avait également permis à Kimi Räikkönen d’entrer dans les points. Concernant le septuple champion du monde, cette décision lui avait permis de creuser l’écart sur Max Verstappen au championnat.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This