lundi, juin 27, 2022

Thomas Champion doit mieux faire – Actualité

A Lire Absolument

Il y a un an jour pour jour, le 5 août 2020, Thomas Champion prenait la 2e place de la première étape du Tour de Savoie-Mont Blanc, avant de terminer 4e de l’épreuve de Classe 2 trois jours plus tard. Une performance – suivie de nouvelles belles prestations sur la Ronde de l’Isard – remarquée qui lui a ensuite permis de signer pro chez Cofidis pour les deux saisons suivantes. Mais depuis son arrivée dans la WorldTeam tricolore, le grimpeur n’est pas encore parvenu à totalement prendre ses marques et les résultats ne sont pas franchement à la hauteur. Le week-end dernier, le Tour de l’Ain (2.1) aurait pu servir de joli terrain d’expression à Thomas Champion sur les terres de son ancien club, Bourg-en-Bresse AC. Mais ce dernier n’est pas parvenu à peser sur la course. Une situation qui commence à inquiéter le premier intéressé. “Je ne suis pas en grande forme alors j’essaie de bosser pour le collectif. Au Tour de l’Ain, c’était le cas pour le sprint, le premier jour (autour d’Emmanuel Morin et Jempy Drucker, NDLR) puis pour Rémy Rochas. On sort de trois semaines de stage en altitude. Sur le coup, il faut parfois du temps pour que ça revienne bien en course mais j’espère bien en ressentir les bienfaits et avoir un pic de forme d’ici une ou deux semaines”.

Pour le moment, le coureur de 21 ans n’est pas au niveau espéré et attendu. “Je n’ai jamais retrouvé le niveau que j’ai eu l’année dernière. Parfois, dans le sport, on ne sait pas trop pourquoi ça se passe de cette façon… J’espère vraiment que ça va vite revenir. Généralement, la période estivale me convient bien, je l’avais montré la saison passée”. Mais alors, comment expliquer cette incapacité (pour le moment) à confirmer les très belles choses démontrées l’an dernier ? “Les charges de travail ne sont plus les mêmes, et les courses se font différemment, les mecs ont plus de force. Il faut le temps de s’adapter mais je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas”.

Une chose est sûre : Thomas Champion est un compétiteur et il compte bien passer à la vitesse supérieure dans les semaines et les mois à venir. D’autant que le staff de la formation Cofidis lui a fait comprendre que l’on attend plus de sa part. “Personnellement, je suis déçu, mais l’équipe aussi. On m’a fait comprendre qu’on en attend plus de moi. Quand on est compétiteur, on a envie de bien faire. Une équipe du WorldTour est forcément en attente de plus de choses de ma part. Maintenant, il va falloir assumer. Je reste toujours le plus jeune de l’équipe, j’ai beaucoup de choses à apprendre. Je fais de la route depuis peu de temps. J’espère qu’ils le savent et qu’ils le comprennent. Mais pour autant, c’est normal d’en attendre plus de moi”. Ce jeudi, il va débuter l’Arctic Race (2.Pro), en Norvège, avec l’espoir de retrouver de bonnes jambes. Enfin. “Il suffit d’une fois, d’une belle arrivée au sommet, d’une échappée, pour que ça change pas mal de choses… J’espère que ça viendra rapidement !”.

Dernières Nouvelles

Ligue 1 : Nice va officialiser l’arrivée de Lucien Favre

L'OGC Nice tiendra ce lundi dans l'après-midi une conférence quelque presse dont le sujet n'a jamais été précisé, mais lors quelque laquelle le club quelquevrait, selon nombreux sources ayant connaissance du dossier, annoncer l'arrivée quelque Lucien Favre.Le...

More Articles Like This