jeudi, juin 30, 2022

Route d’Or du Poitou : Les réactions – Actualité

A Lire Absolument

Jean Goubert (Team Sprinter Nice Métropole) a remporté en solitaire, ce mercredi, la 40e édition de la Route d’Or du Poitou à Civray (Vienne), une épreuve Elite Nationale organisée par le Cycle Amical Civraisien. Après 132 kilomètres de course, il a devancé Thomas Devaux (Charvieu-Chavagneux IC) et Titouan Margueritat (CC Périgueux Dordogne). Jean Goubert succède à l’Estonien Karl-Patrick Lauk (Team Pro Immo Nicolas Roux) au palmarès (voir classement).
Retrouvez ci-dessous les réactions recueillies par DirectVelo.

Réactions

Aller à la réaction de :

Portrait de Thomas DEVAUX

2e

« Je suis un petit peu déçu de passer si près de la victoire. C’était assez tactique dans le final. J’ai tenté, mais ça n’a pas marché. Quand le coureur de Nice (Jean Goubert) sort, je me dis que ceux de Périgueux et du Top 16 vont faire l’effort parce que c’était les deux équipes à avoir deux coureurs chacune dans l’échappée. Mais ils ne se sont pas inquiétés et il a vite creusé l’écart. On s’est rapidement retrouvé à jouer la 2e place. Je n’étais pas sûr de moi pour le sprint, donc j’ai essayé d’anticiper un peu avant la montée finale. J’ai passé le mur à bloc. Nous étions groupés pour le sprint, mais j’étais bien placé. Sur un sprint comme ça, en fin de course, j’arrive généralement à bien m’en tirer.

Depuis le début de la saison, je suis presque toujours devant quand ça n’arrive pas au sprint massif. Je confirme encore que ça marche bien. Ce qu’il me manque, c’est un gros résultat. Ou tout du moins, plus de victoires en Elites. C’est ce que j’espère pour cette fin de saison. Je veux à nouveau gagner en Elites. Il y a aussi la Coupe de France N1(Grand Prix de Fougères NDLR) qui sera un objectif, même si sur le papier le parcours ne me correspond pas forcément. Mais je vais tout faire pour y arriver au meilleur de ma forme. Normalement, je n’ai pas de course ce week-end, mais ensuite il y aura le Prix de Cormoz, puis je vais enchaîner avec deux week-ends d’épreuves par étapes dont le Tour des Landes pour bien se mettre en forme pour le Grand Prix de Fougères ».

T. DEVAUX

Portrait de Titouan MARGUERITAT

3e – notre photo

« Franchement, avec les jambes que j’ai en ce moment, je venais vraiment pour gagner. En plus, j’adore cette course. Mais c’est compliqué de dire qu’on veut gagner et de le faire. Je pense que j’ai un peu trop montré que j’étais fort. Du coup, c’était difficile de faire la différence. Quand le coureur de Nice (Jean Goubert) part, personne n’y va. J’ai essayé d’y aller trois ou quatre fois, mais à chaque fois, on venait me chercher. Ça fait partie du jeu. Je suis un peu déçu, mais je termine quand même sur le podium, c’est déjà ça. Ça confirme que la forme est bien là.

Quand on s’est retrouvé à une vingtaine de coureurs devant, on était trop nombreux. Ça ne roulait pas trop. Tout le monde se cachait un petit peu. C’est pour ça que ça a fini par se dégager. Je pense qu’à ce moment-là, on a retrouvé les plus forts devant. Les coureurs de Nice et de Charvieu étaient forts, ainsi que Vaulx-en-Velin. C’était compliqué. Mais ça s’est fait à la pédale et il fallait aussi être assez malin. L’année dernière, j’avais passé toute la course en échappée avant de percer à trois kilomètres de l’arrivée.

Ce week-end, je ferai la manche du Trophée Médérel et en fin de semaine prochaine, la manche de la Coupe de France N2 (le Grand Prix Christian Fenioux). L’objectif sera d’y marquer le plus de points possible. J’ai déjà fait cette course plusieurs fois. On verra comment ça se passe, mais dans l’idée, je pense que ce sera Romain (Feillu) le leader en cas de sprint. Après, on ne sait jamais comment ça peut se passer s’il y a du vent. Si les conditions météo sont un peu difficiles, ça peut être autre chose. C’est un parcours qui peut me convenir, mais ça arrive très souvent au sprint. Avec Romain, on aura une belle carte à jouer ».

T. MARGUERITAT

Dernières Nouvelles

More Articles Like This