dimanche, juillet 3, 2022

Steven Pattyn : « Le temps presse » – Actualité

A Lire Absolument

Il y a deux ans, Steven Pattyn remportait la troisième étape du Tour de Namur en tant qu’Espoir 1. Ce succès laissait présager de belles choses pour lui. Deux ans plus tard, ça reste sa victoire la plus probante dans la catégorie des moins de 23 ans. La pandémie de coronavirus y est pour beaucoup. « L’an dernier, je ne savais pas trop comment m’entrainer. Je me suis donc plus concentré sur l’école. J’ai terminé mon bachelier en kinésithérapie. De plus, beaucoup de talents ont émergé comme Xandres Vervloesem ou Maxim Van Gils. J’ai beaucoup roulé pour l’équipe », explique-t-il à DirectVelo.

Si la saison 2020 était à oublier, le sportif de 21 ans entamait l’exercice 2021 avec l’intention de faire des résultats, mais il a lui-même attrapé le virus en novembre 2020. « J’en ai beaucoup souffert. Je suis resté deux semaines au lit. Ma VO2 max avait baissé, passant de 78 à 56. J’étais plus vite fatigué. Je récupérais plus difficilement. Donc, je reviens de loin. » Sans compter les chutes. « Je suis tombé au Tour du Val d’Aoste et j’étais encore une fois à l’arrêt pour une semaine. »

LE TOUR DE SAVOIE MONT-BLANC POUR REVENIR EN FORME

C’est donc avec plaisir qu’il a pu être acteur sur la dernière étape du Tour du Brabant Flamand, en étant présent dans la contre-attaque derrière les 14 hommes de tête. « Ça n’allait pas trop les premiers jours.  Je n’ai pas su être devant, alors je me suis glissé dans la contre-attaque qui n’est jamais revenue. Un bon entrainement en fin de compte. »

Ce qui compte pour lui, c’est de retrouver le bon coup de pédale pour la période septembre-octobre avec des courses comme Liège-Bastogne-Liège ou le Tour de Lombardie. « Je suis plus un puncheur qu’un grimpeur. C’est pourquoi le Tour de Savoie Mont-Blanc (NDLR : du 4 au 8 août) ne me correspond pas à 100%, mais il me servira pour revenir en forme, tout comme la Ronde de l’Isard. J’espère vraiment quand même conclure l’année avec des bons résultats. » Si ça ne marche pas cette saison, alors il misera tout sur sa dernière année Espoirs. « Normalement, elle doit servir de confirmation. C’est pourquoi il est important que je fasse des résultats en 2021. Le temps presse. »

Dernières Nouvelles

Basket-Élite : Allan Dokossi parti pour rester à Fos PB

infiniment sous le joug d'être rayé de la carte du monde professionnel par la Dncg, la situation de l'Élan béarnais est très préoccupante. Et remet en cause les accords de transfert conclus avec maints de ses joueurs. C'est surtout le cas...

More Articles Like This