vendredi, juillet 1, 2022

De la place pour les routiers chez Alpecin-Fenix Development – Actualité

A Lire Absolument

L’équipe Alpecin-Fenix Development a été lancée début 2021. Elle en est à trois victoires, dont une dimanche dernier lors de la dernière étape du Tour du Brabant Flamand par David Van der Poel, et à sept podiums. Cette formation est composée essentiellement de cyclocrossmen et de quelques routiers expérimentés, comme Ayco Bastiaens (25 ans) et Guillaume Van Keirsbulck (30 ans), recruté en cours de saison. « Les cyclocrossmen évoluent l’hiver dans différentes structures et sur la route, nous les rassemblons pour faire une équipe, le tout sous la coupe de plusieurs gars expérimentés. Guillaume Van Keirsbulck et Ayco Bastiaens doivent leur apprendre les ficelles du métier. Le but est qu’ils dépassent également leurs limites sur la route et qu’ils se préparent de manière optimale à la saison de cyclo-cross », explique le directeur sportif Kurt Wouters à DirectVelo. Leur programme est centré sur les Classe 2. « Nous voulons évoluer à un niveau où nous pouvons faire la course et nous avons obtenu des bons résultats au Tour de l’Eure-et-Loire et au Tour de Bulgarie. Le Tour du Brabant Flamand a été ajouté parce que plusieurs courses sont tombées à cause de la pandémie et que nos partenaires aiment nous voir ici. L’an dernier, nous sommes déjà venus avec la ProTeam. Nous avions remporté les cinq étapes. Du coup, il y avait un peu de pression sur les coureurs durant ces cinq jours. »

UNE OEIL ATTENTIF SUR LES JEUNES ROUTIERS

L’objectif de la réserve est de préparer ses coureurs à un éventuel passage dans la ProTeam. « Au niveau encadrement, préparation, entraînements, alimentation, ils ont un suivi presque similaire que celui de la ProTeam. Comme ça, ils ne sont pas surpris quand ils arrivent pour faire une course avec l’équipe première. Avec le panachage des équipes, on peut de temps en temps aligner un de nos gars sur une ProSeries ».

Si le projet est centré sur les spécialistes des labourés, un petit nouveau est venu s’ajouter durant ce Tour du Brabant Flamand, Simon Dehairs, un pur routier de 20 ans. Cet Espoir 2 avait surpris son monde l’an dernier en terminant 3e du Championnat de Belgique Espoirs. Signe de l’intérêt porté par la direction sur les talents belges sur la route, même si ce n’est pas encore une priorité. « Nous sommes attentifs à ce qui se passe. Dans notre équipe, un jeune peut grandir. C’est une étape intermédiaire avant le monde professionnel. Toutefois, nous n’allons pas accueillir beaucoup de routiers. Simon Dehairs est venu parce qu’il est talentueux et qu’il est entraîné par un de nos coachs ». Mais, des équipes comme Lotto-Soudal DT, EFC-L&R-Vulsteke ou Home Solution-Soenens ont quand même un rival de plus dans la quête des meilleurs talents belges.

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This