dimanche, octobre 2, 2022

Timothé Gabriel : « On l’a enfin » – Actualité

A Lire Absolument

Double première pour Timothé Gabriel et le VCU Schwenheim ce dimanche. L’Ardennais de 19 ans a levé les bras pour la première fois chez les Amateurs au Grand Prix de Tourteron (voir classement). Il a apporté par la même occasion la première victoire de l’année à son club de N2. “Je suis très content. J’étais  quand même à domicile. Avec Schwenheim, on tournait autour de la victoire en 1ère catégorie. On l’a enfin. J’espère qu’il y en aura d’autres. On n’est pas ridicule. On est tous en forme“, déclare-t-il au micro de DirectVelo.

Au bout du deuxième des douze tours, trois coureurs sortent avec Julien Laidoun (Pédale Suippase), Brendan Bouard (Team Macadam’s Cowboys) et Robin Fischer (Wheelsports Metropol Racing). Leur avance maximale est d’1’15“. “On s’est fait piéger bêtement“. Dans le huitième tour, l’Espoir 1 redresse la barre en intégrant un contre de huit coureurs, dont trois éléments du Team Macadam’s Cowboys, qui rentre sur les trois fuyards. “Il y avait des mecs costauds que j’avais repérés. J’ai pris la roue. On est rentré très vite, en même pas un tour. On roulait bien. Les Macadam’s passaient des relais quand même pour ne pas que ce soit une échappée qui ne serve à rien. On a fait notre bout de chemin“. Sur cette épreuve Toutes Catégories, il estime que les côtes ont fait la différence. “Ça roulait fort dans les bosses. Ce n’est pas trop le vent qui a fait la sélection“.

« JE ME SENTAIS COSTAUD »

Dans l’avant-dernier tour, Baptiste Huyet (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com) s’extrait du groupe de tête. “Je pense qu’il a attaqué un peu trop tôt car il y avait encore beaucoup de Macadam’s ou alors il aurait dû partir avec l’un d’eux. Il serait parti au dernier tour, il serait allé au bout“. Ce dernier est repris au pied de la montée finale de 600 mètres. En bas de la côte, dans le virage à 180 degrés, Timothé Gabriel vire en troisième position. “J’ai suivi l’Allemand (David Bueschler) qui fait 4e. Je me retourne et je vois qu’il n’y a plus personne dans la roue. J’avais pris 5-6 mètres d’avance. Je me suis dit qu’il fallait lancer mon sprint de loin. Je savais que de près, j’allais me faire battre. Je me sentais costaud. Je ne crampais pas. Je dois gagner avec 20 mètres“.

Le spécialiste du cyclo-cross (lire ici) qui va organiser le 21 novembre une épreuve UCI chez lui à La Grandville, se rattrape bien après son abandon au Championnat de France Espoirs vendredi dernier. “C’était difficile là-bas avec le vent. Le circuit était usant. J’ai pris une bordure et j’ai arrêté. J’avais Tourteron dans un coin de ma tête mais je ne pensais pas gagner“.

Dernières Nouvelles

More Articles Like This