dimanche, juin 26, 2022

Grand Prix d’Availles-Limouzine : Les réactions – Actualité

A Lire Absolument

Noah Knecht (Charvieu-Chavagneux IC) a remporté, ce mardi, la 17e édition du Grand Prix d’Availles-Limouzine (Elite Nationale), disputée sur 125 kilomètres dans le département de la Vienne. Il a devancé Théo Degache (Team Matériel-Velo.com-VC Vaulx-en-Velin) et Théo Menant (Vendée U). Noah Knecht succède à Emilien Jeannière (Vendée U) au palmarès (voir classement).
Retrouvez ci-dessous les réactions recueillies par DirectVelo.

Réactions

Aller à la réaction de :

Portrait de Théo DEGACHE

2e – notre photo

« Ça a été une course d’usure, on s’est pris la pluie. Au départ, ça ne devait pas être moi pour le sprint mais Logan (Gros). J’ai pas mal roulé pour lui. Après, j’ai senti que j’avais de bonnes jambes. J’ai réussi à rester dans le peloton. Dans le virage décisif, j’étais bien placé. Au sprint, il s’avère que j’étais l’un des plus forts. Je savais Noah Knecht en forme, c’est un ami.

Je suis content et déçu à la fois. Je suis déçu parce que je fais 2e. J’aurais aimé gagner. Je suis aussi satisfait car je reviens de vraiment très loin. Cette année, j’ai vécu une incroyable descente aux enfers. Je suis passé de l’équipe de France en janvier à ne plus pouvoir tenir un peloton en Élites. Je ne pouvais même pas faire 30 bornes dans un peloton. J’ai eu une mononucléose qui a mis beaucoup de temps à passer. Je ne l’ai pas découverte tout de suite. Je l’ai su après le gros stage en janvier en Espagne. J’ai dû couper un mois et demi. Ça a été une très grosse épreuve, même dans ma vie en général. C’était très dur. Je n’avais jamais vécu ça. Je voulais arrêter le vélo. Grâce à l’équipe qui m’a fait confiance, j’ai pu revenir. J’ai remis en route il n’y a pas longtemps. J’ai repris au Championnat Auvergne-Rhône-Alpes. J’ai bâché au bout de deux tours. Petit à petit, ça revient. Sur le Championnat de France, j’étais présent à l’avant. J’étais encore un peu juste sur la fin de course.

Même si je termine 2e aujourd’hui (mardi), c’est un soulagement. C’est tard mais ça fait du bien. C’est de bon augure, ça me relance. Ça prouve que j’ai toujours les cannes. J’espère faire une grosse fin de saison. Je suis motivé, j’ai la hargne comme jamais. Je vais à Civray demain (mercredi), j’ai une 4e place à défendre de l’an dernier. Sur chaque course dont je prends le départ, j’irai pour la gagne. J’ai envie de ne rien laisser à personne. Après, je vais me préparer pour le Tour du Pays de Montbéliard et j’enchaînerai avec la dernière manche de Coupe de France, le Grand Prix de Fougères ».

T. DEGACHE

Portrait de Théo MENANT

3e

« Il y a toujours un peu de déception pour un sprinteur de ne pas gagner sur une arrivée comme ça. C’était une grosse journée. On était deux au départ avec Baptiste (Vadic). Il était vraiment très fort aujourd’hui (mardi), il me surprend de semaine en semaine. Il était tout le temps dans les bons coups. Malheureusement, sur le circuit, il a percé. Ça nous a coûté dans le final. J’ai dû faire plus d’efforts tout seul. J’étais bien placé au dernier virage. Le vainqueur (Noah Knecht) a lancé le sprint, ça m’a un peu surpris. J’ai essayé d’y aller mais c’était trop tard. J’étais un peu juste pour revenir, j’avais la grosse patte donc je ne peux pas non plus être hyper déçu. J’ai fait avec les moyens de la journée.

J’étais bien au Tour Alsace et à Bordeaux-Saintes où je me suis un peu fait piéger. Mais l’équipe a gagné donc c’était bien. Je venais ici pour gagner. C’est un peu compliqué quand tu as le maillot de Vendée U et que les autres équipes sont en surnombre. Ce n’est pas facile de sortir. Les sensations sont bonnes. On va voir la suite. Il y a encore de belles choses à faire. Je vais peut-être aller à l’Estivale Bretonne car on a quelques blessés. Sinon j’aurai ce week-end le critérium professionnel à Dun-le-Palestel à côté de chez moi et le Trophée Maxime Médérel. Après, je pense que je vais faire une petite coupure avant de bien préparer la fin de saison ».

T. MENANT

Crédit vidéo : Cédric Congourdeau – DirectVelo

Dernières Nouvelles

Basket – Betclic Élite – T.J. Parker (entraîneur pendant l’Asvel avant le match 5 contre Monaco) : « On a su se relever »

étrave le match 5, épilogue de la finale entre l'Asvel et Monaco, T.J. Parker a loué la résilience de son groupe, revenu deux fois à coteau de la Roca Team en finale pour regagner l'Astroballe à égalité.

More Articles Like This