vendredi, juillet 1, 2022

Axel Laurance : « J’ai eu un petit coup de faiblesse » – Actualité

A Lire Absolument

Axel Laurance a répondu présent. Le sociétaire du VC Pays de Loudéac a rapidement été aux avant-postes lors du Championnat de France Espoirs à Lorrez-Le-Bocage-Préaux (Ile-de-France) vendredi dernier. “J’ai vite senti qu’il fallait y aller au bout de 60-70 bornes. Ça s’est fait à la pédale. Je me doutais que ça allait casser. Le vent de côté a fait énormément mal. Ça montait tous les tours assez vite. Il fallait toujours avoir un coup d’avance“, déclare-t-il au micro de DirectVelo.

« J’AVAIS TOUJOURS UN COUP D’AVANCE, SAUF À LA FIN »

Le Breton de 20 ans s’est retrouvé le seul représentant de son club à l’avant face à l’armada d’AG2R Citroën U23. “Ce n’était pas facile à gérer. Il y avait beaucoup de gars de Chambéry. Quand on s’est retrouvé avec un gros groupe, je me doutais que ça allait être compliqué“. Il n’a pas accompagné le bon coup quand les quatre sont partis. “J’étais un peu trop loin. Je n’ai pas pu faire le jump“. Il était ensuite marqué à la culotte par les coéquipiers de Valentin Retailleau et Alex Baudin (AG2R Citroën U23 Team). “Je savais très bien qu’ils n’allaient pas me laisser sortir. Au début, j’ai essayé de rouler avec tout le monde et d’organiser la poursuite. Mais c’était impossible. J’essayais de me planquer un peu et de mettre une grosse attaque. J’étais marqué. J’y suis allé, je les ai surpris quand même. Derrière, ils ont tous roulé et ils sont revenus sur moi“.

Finalement, l’Espoir 2 règle le sprint de son groupe derrière (voir classement). “Il y en a pas mal qui sont sortis derrière pour aller faire leur place. Il n’y a pas grand-chose à regretter. J’ai tout fait bien. J’ai juste eu un petit coup de faiblesse quand la bonne échappée est sortie. J’avais toujours un coup d’avance, sauf à la fin. Il m’a même peut-être manqué des jours de courses en ce mois de juillet pour être un peu mieux dans le final. Mais ça reste quand même correct“.

« IL VA Y AVOIR UN GROS ENCHAÎNEMENT »

Après le Championnat de France Amateurs à Epinal le 19 juin, Axel Laurance a coupé une semaine. Puis, il a effectué deux semaines de stage dans les Pyrénées à Saint-Lary-Soulan avec ses coéquipiers Louis Rouland et Aurélien Gilbert. “Je voulais reprendre en douceur“. Il a ensuite pris part au Tour du Val d’Aoste (2.2U). “J’ai couru deux jours et j’ai dû abandonner à cause d’un mal de ventre“. Enfin, il a enchaîné avec le stage de l’Équipe de France Espoirs en Maurienne. “J’ai fait beaucoup de montagne. Ça m’a permis de bien m’entraîner et d’être en assez bonne condition. Je sens que j’ai déjà repris toute la possession de mes moyens. J’espère monter encore un peu plus crescendo“.

Cette semaine, le vainqueur d’une étape de la Course de la Paix (2.NCup) participera au Tour de Savoie Mont-Blanc (2.2) avant de réendosser le maillot tricolore au Tour de l’Avenir. “Il va y avoir un gros enchaînement. Il y aura dix jours de course sans interruption au Tour de l’Avenir. Ce ne sera pas le plus facile même si je sais que je récupère bien jour après jour“. Le futur stagiaire chez B&B Hotels p/b KTM se concentre d’abord sur ces deux courses. “Je n’ai pas encore discuté de mon programme avec les pros. Il y a aussi les Championnats d’Europe et du Monde. On verra si je suis sélectionné“.

Dernières Nouvelles

Kokkinakis réalisé un drôle de commentaire après avoir perdu contre Djokovic à Wimbledon

On a demandé à Kokkinakis s'il vivait quelqu'un pouvoir empêcher Djokovic de remporter un 4e titre consécutif à Wimbledon. Continue reading...

More Articles Like This